Archive for 13/01/2009


Tout ça pour ça

Ah non mais alors ça
, on peut pas laisser le Mur 2-3 jours sans qu’un venimeux conflit grenouillo-crapaudin ne s’envenime, que notre Cher Guide s’en mêle et que la NSA m’appelle sur mon portable pour savoir comment contacter grand-papa Zawahiri.
Et tout ça pour le sacrifice d’un jeune russe, punk à capuche et skater de surcroit. Quelle folie, quel gâchis !


– Poutain, y z’en ont encore foutou partout

– Y’en a marre, ch’est toujours les mêmes qui nettoient derrière leurs conneries
– Chui soûr qui z’ont même pas laiché oun os dé mouton à ronger

Amis du Mur, j’apprécie infiniment le geste du mouton. Ne pas hésitez à sacrifier une des plus belles tonsures du troupeau, ça me va droit au cœur. Dommage que je ne mange pas de viande.


Bah, j’vois qui reste un peu d’langue, j’gouterais bien pour voir

Crapauds, faites pas les cons, les grenouilles sont militairement supérieures . La NSA m’a même parlé d’un camp d’entrainement clandestin en échange de la taille de slip de grand-papa Zawahiri (Papi t’inquiète, je leur ai pas dit que tu portais que des caleçons).


– Comme on va les niquer, ces pédés d’crapauds

– Tu peux m’passer le sel ?
– Oh me dis pas que tu t’es pris un kebab à emporter
– Ben… quoi ?!?
– Tu crois qu’c’est le moment d’bouffer du mouton, tu lis pas le Mur ou bien ?

Publicités

Les grenouilles font un saut vers la guerre

Les tensions s’exacerbant entre crapauds et grenouilles, la communauté internationale s’inquiète et décide l’envoi d’un médiateur pour tenter de concilier les deux parties avant que l’irréparable ne soit commis.
Acclamé internationalement pour son inébranlable engagement en faveur de la paix où qu’elle soit menacée, l’illustre lama Dalaï s’est immédiatement proposé pour ce rôle. Sa connaissance des bayous de la Louisiane, où il passa dans un cirque une partie de sa jeunesse, lui sera sans nul doute d’un grand secours dans cette mission difficile.

Le lama Dalaï emmène avec lui les espoirs de paix du monde entier, ainsi que son écharpe.

Son action risque malgré tout d’être fortement compliquée par les derniers évènements survenus dans l’escalade d’échanges hostiles entre batraciens. L’ultime attaque est à imputer aux grenouilles et pourrait bien se transformer en déclaration de guerre puisqu’on apprend que le gouverneur de l’étang des crapauds a été assassiné la nuit dernière dans des circonstances qui restent à déterminer. L’enquête suit son cours et nos reporters sont en attente d’informations de la part des autorités compétentes.

– Je dirais qu’il a été empoisonné.
– Empoisonné ? Qu’est-ce qui vous fait penser cela inspecteur ?
– Regardez-moi ces pustules. La bave qui lui dégouline de la bouche. Cette peau dégueulasse. Et puis cette puanteur, non mais vous sentez ça ?
– Oui… En même temps, c’est un crapaud. C’est naturel chez eux.
– Ah, vous êtes sûr ?
– Tout à fait.
– Dans ce cas je penche pour un suicide.
– Un suicide ? Comment cela ?
– Comment peut-on vouloir vivre avec des pustules et de la bave qui dégouline comme ça de la bouche ? Je vous le demande. Et puis puer de cette manière. C’est un suicide je vous dis.

Kim Jong-Il s’est refusé à tout commentaire.

Les crapauds, les grenouilles, la barbe et Kim Jong Il


 » Sale petite catin de grenouille, attends voir un peu je vais te faire ta fete !
– Ouais on va te peter la gueule !
– A mort les grenouilles !
– Faudrait voir a pas nous prendre pour des cons!
– On va t’exploser la trogne grenouille !
– Et je vais t’enfour…
– Ouais bon ca va les gars vos gueules ! Je passe a la tele.
– C’est pas la tele pauvre con c’est un blog sur internet !
– C’est pareil !
– Nan c’est pas pareil arrete de te la donner !
– C’est le Mur de Laine de Briques quand meme merde !
– Juste une bande de connards, ils donnent la parole aux grenouilles !
– Ouais et alors, vous etes jaloux ?
– Evidemment …
– …
– Bon, mais les grenouilles on va vous chopper et vous faire votre fete dans l’etang, on vous a rien demande !

Traps and Trickery

Encore un post sur le conflit qui oppose l’armée israélienne aux forces du Hamas. On va finir par croire que le Mur de Laine de Briques est un blog politique.
Il s’agit d’un très bon article du New York Times sur les pièges et les supercheries utilisées par les deux camps pour tromper l’ennemi et s’assurer l’avantage dans un environnement extrèmement difficile à maîtriser : l’agglomération urbaine. De toute façon : « wars of the future will likely happen, for the most part, in cities ». Encore une bonne raison pour s’installer à la campagne, si vous voulez mon avis.

Côté Hamas, on fait pas forcément dans la finesse :

« In one apartment building in Zeitoun, in northern Gaza, Hamas set an inventive, deadly trap. According to an Israeli journalist embedded with Israeli troops, the militants placed a mannequin in a hallway off the building’s main entrance. They hoped to draw fire from Israeli soldiers who might, through the blur of night vision goggles and split-second decisions, mistake the figure for a fighter. The mannequin was rigged to explode and bring down the [inhabited] building. »

Les Israéliens semblent plus pondérés dans leur approche :

« Israeli intelligence officers are telephoning Gazans and, in good Arabic, pretending to be sympathetic Egyptians, Saudis, Jordanians or Libyans. After expressing horror at the Israeli war and asking about the family, the callers ask about local conditions, whether the family supports Hamas and if there are fighters in the building or the neighborhood. »

Bref je vous recommande chaudement la lecture de cet article, qui a également le mérite de poser la question du soutien moral et du contrôle de l’information.