Tout ça pour ça

Ah non mais alors ça
, on peut pas laisser le Mur 2-3 jours sans qu’un venimeux conflit grenouillo-crapaudin ne s’envenime, que notre Cher Guide s’en mêle et que la NSA m’appelle sur mon portable pour savoir comment contacter grand-papa Zawahiri.
Et tout ça pour le sacrifice d’un jeune russe, punk à capuche et skater de surcroit. Quelle folie, quel gâchis !


– Poutain, y z’en ont encore foutou partout

– Y’en a marre, ch’est toujours les mêmes qui nettoient derrière leurs conneries
– Chui soûr qui z’ont même pas laiché oun os dé mouton à ronger

Amis du Mur, j’apprécie infiniment le geste du mouton. Ne pas hésitez à sacrifier une des plus belles tonsures du troupeau, ça me va droit au cœur. Dommage que je ne mange pas de viande.


Bah, j’vois qui reste un peu d’langue, j’gouterais bien pour voir

Crapauds, faites pas les cons, les grenouilles sont militairement supérieures . La NSA m’a même parlé d’un camp d’entrainement clandestin en échange de la taille de slip de grand-papa Zawahiri (Papi t’inquiète, je leur ai pas dit que tu portais que des caleçons).


– Comme on va les niquer, ces pédés d’crapauds

– Tu peux m’passer le sel ?
– Oh me dis pas que tu t’es pris un kebab à emporter
– Ben… quoi ?!?
– Tu crois qu’c’est le moment d’bouffer du mouton, tu lis pas le Mur ou bien ?

Publicités