48 secondes de débilité profonde ou Le paradis selon Lapsus Van de Zloot

Pour moi ça ressemble plutôt à l’enfer.