Archive for 24/01/2009


Dai-NipponJin, le film de Matsumoto Hitoshi (2007)

Voir les commentaires à ‘Don’t Startle The Kids‘, deux posts plus bas.

J’ai la flemme de vous faire un synopsis du film (que je n’ai de toute manière pas vu) alors je vous renvoie à cette excellente fiche. Elle est très complète en ce qu’elle retrace le parcours de Matsumoto dans la comédie, notamment Downtown, le duo (Matsumoto et Hamada) à l’origine de l’émission Gaki no Tsukai et des Batsu Game (aka les ‘Don’t Laugh’ (Batsu = punition)).

Pour faire court : pseudo-documentaire sur le dernier super-héros (mais pas fier de l’être) du Japon ; humour absurde et non-sensique comme on l’aime ; une galerie de monstres traditionnels et/ou improbables ; au coeur du fim, la déconstruction du mythe du super-héros ; présenté à Cannes où il a été reçu comme « l’OVNI de 2008 ».

Vous pouvez voir un teaser à cet endroit.

Publicités

Vroum Vroum Zzzzzzzzzz

Non ce ne sont pas des housses pour protéger votre très chère auto du vandalisme ou des merdes de pigeon, mais bel et bien des tentes destinées selon leur concepteur à restituer l’espace urbain aux piétons et faire des rues un terrain de camping. Sans doute idéal si vous êtes chef scout et que vous n’avez pas envie de vous creuser la tête pour organiser le camp de cet été, ou bien si vous êtes clochard et avez toujours rêvé de dormir dans une Porsche. Les tentes sont conçues pour deux personnes et tous les types de voitures sont réalisés, à la demande. Les prix sont les mêmes que vous commandiez une Ferrari ou une Austin Metro. Cela dit, et toujours selon Michael Rakowitz, le créateur : « the Porsche tent was quickly stolen. »

J’attends avec impatience le barbecue camouflé en scooter et le jeu de pétanque ressemblant à s’y méprendre à des crottes de chien.

Don’t startle the kids!

Matsumoto Hitoshi.
En grande forme.
J’adore ce type.