– Allez mes chéries, tirez !
– Oh, hisse !
– Parfait, continuez comme ça, nous serons à la frontière en un rien de temps et là, c’est les Coréens de chez Sud d’en face qui vont faire la gueule en voyant notre arme secrète. Dire qu’ils pensaient qu’on a tout misé sur notre programme nucléaire. Les cons !
– Hihihihihi.
– Dites-donc les filles, cessez de glousser comme des dindes et chantez-moi un peu l’hymne que j’ai composé spécialement pour célébrer ce jour glorieux.
– ♫ C’est le plus puissant de tous les robots ♪ Kim Jong-Il, Kim Jong-Il ♫ Même les Japonais en ont pas un aussi beau ♪ Kim Jong-Il, Kim Jong-Il ♫ Il a un canon qui peut détruire la planète Kim Jong-Il, Kim Jong-Il ♪ Dégagez du chemin ou ça va être votre fête
– Ta Ta Tata ! Prends garde, Goldorak, j’arrive !
– Gloire à Kim Jong-Il Puissant Robot Défiant La Science Et La Fiction !
– C’est bien les filles, très bon ça. Par contre vous auriez pu trouver autre chose pour vous habiller. On jurerait que vous travaillez dans un fast-food. En plus vos casquettes me rappellent celle de ce con de Mugabe.
– On est désolées, Grand Seigneur Du Métal Et De Tout Ce Qui Fait Mal.
– Pas de jaune pour vous ce soir, les filles. Ça vous apprendra à choisir vos costumes avec plus d’à-propos. Et tirez plus fort bordel sinon la lune sera posée sur la grand-place de Pyong Yang avant qu’on arrive à la frontière.