Archive for 06/03/2009


Dés à présent dans les salles

Publicités

Quelque part entre Battle Royale et Les sous-doués passent le bac

Par un beau matin de printemps, les 12 filles du Morning Musume se rendent aux studios Fuji TV afin, croient-elles, de tourner un spot publicitaire quelconque. C’est du moins ce qui est écrit dans leur programme. En réalité elles se retrouvent enfermées dans une salle de classe avec un professeur moitié dingue, moitié sadique qui, après avoir bien engueulé les retardataires, va leur faire passer un examen. Il s’agit d’un véritable devoir sur table d’une durée de cinq heures avec des épreuves en japonais, mathématiques, sciences, anglais et sciences sociales (le niveau semble être celui d’un BEPC). Le but de l’examen, ainsi que révélé par le prof, est de déterminer qui est l’idiote du groupe et de lui décerner son titre. À part une qui se rebelle (« We don’t need to worry about studying! We’re idols! » > Mari Yaguchi FTW!), aucune des filles n’a envie de passer pour la conne de la bande et, la première surprise passée, elles planchent toutes ardemment sur les devoirs.

Il y a onze vidéos pour une durée totale d’environ 1h30. Vous ne devriez pas avoir de mal à trouver les liens des séquences suivantes à la fin de la première. Sinon allez voir sur cette chaîne où elles sont toutes clairement regroupées. Je dis ça mais tel que je vous connais vous n’allez même pas donner sa chance à celle-ci. Vous avez tort. Indépendamment du fait que vous aimiez ou pas la jpop (elles chantent pas, là) ou même connaissiez les membres du Morning Musume (j’en connais pas la moitié), c’est extraordinairement marrant à regarder : le prof est complètement barré, il gueule, il s’énerve, balance des craies sur les récalcitrantes, se bat même avec une élève qui se met à crier : « Harcèlement ! Harcèlement ! » (encore Mari Yaguchi ❤ ) et leur met en général une sacrée pression à toutes. En résumé, il est à fond dans son rôle.
L’émission est ponctuée d’évènements incongrus comme l’apparition – c’est le cas de le dire – du président de l’école, personnage au moins aussi loufoque que le professeur qui rajoute une couche de dérision aux sarcasmes bien sentis de ce dernier.
L’annonce des résultats et les corrections est un épique moment de rigolade car le prof et ses assistants n’hésitent pas une seule seconde à s’attarder sur les erreurs et à charrier les filles pour leurs réponses parfois à la limite du surréalisme. Bref c’est du grand n’importe quoi.
Enjoy.

Je me rends compte que ce que je préfère chez Momusu (Morning Musume) ce ne sont pas les clips et les chansons qui sont, avouons-le, proche du néant artistique, mais tous ces évènements plus ou moins organisés pour mouvementer leur vie – voire carrément la pourrir. Les leçons d’anglais improvisées, les excursions en parc d’attractions ou autre lieu à fort potentiel lolesque, les divers talk-shows où elles sont invitées et lors desquels les présentateurs n’arrêtent pas de les charrier, les fausses interviews, les vrais examens, les jeux débiles auxquels on les fait jouer et les films d’horreur qu’on les force à regarder… C’est pas dans la Star’Ac qu’on verrait tout ça. D’ailleurs le Hello!Project (dont fait partie le Morning Musume) n’a rien à voir avec la Star’Ac.

Déjà il n’y a que des filles et c’est un sérieux plus. Ensuite, la formation des idols se fait sur plusieurs années et est sanctionnée par une cérémonie de remise de diplômes. Certaines quittent le projet prématurément, de leur plein gré ou non, tandis que de nouvelles générations s’ajoutent au fil du temps. Les départs avant graduation sont souvent liés à des scandales divers, les idols n’ayant théoriquement pas le droit d’entretenir une liaison amoureuse. Par exemple : Yaguchi sera contrainte de quitter le projet suite à la révélation de sa relation avec un acteur ; Tsuji se retire volontairement, se marie et fait un gosse ; Kago est renvoyée après que des photos parues dans la presse à scandale la montrent en train de fumer (au Japon il est interdit de fumer avant 18 ans) en compagnie de son amant, de 18 ans son aîné !
Ces trois ex-Mini Moni ont depuis fait leur come-back sur scène, l’une avec un grand concert unique, une autre avec un sitcom et des émissions télé et la troisième avec un photobook trash (à vous de deviner laquelle a fait quoi ^^).

Les groupes se font et se défont, les générations se succèdent mais le Morning Musume, sans conteste le groupe plus populaire au sein du Hello!Project, reste la valeur sûre. Dans la vidéo proposée ci-dessus on a des membres de la 3ème, 4ème et 5ème génération. À l’heure actuelle les membres du groupe s’étalent entre la 5ème et la 8ème générations :

Bonheur. Neuf formats disponibles.

Tout ça pour dire que les Japonais ont une approche complètement décomplexée du divertissement populaire et que ça fait vraiment du bien de se marrer connement parce qu’une star de chanson pop écrit sur son devoir que la plus haute montagne du Japon est l’Himalaya et se fait chambrer grave par son prof (c’était pourtant une question facile).

Les deux dernières vidéos (10 et 11) sont des scènes retirées au montage qui valent pourtant leur pesant de sushis.

Dernière chose : si vous désirez télécharger l’émission complète sans interruption vous trouverez le lien vers un torrent sur cette page. Les extras coupés au montage sont de ce côté, toujours en torrent.