#Kulturzik#

Tinariwen (en touareg : « ⵜⵏⵔⵓ » ; du tamasheq, « les déserts », pluriel de : ténéré) est un groupe de musique originaire de Tessalit, au nord est du Mali, dans l’Adrar des Ifoghas.

Leur musique, assouf, qui signifie en tamasheq la solitude, la nostalgie, fait la synthèse entre le blues, le rock et la musique traditionnelle touarègue. C’est ce que l’on peut appeler le blues touareg, car comme le blues, il a été crée dans l’exil et la souffrance.

Les deux leaders du groupe sont Ibrahim ag Alhabib « Abraybone » et Alhousseini ag Abdoulahi « Abdallah », mais il faut considérer Tinariwen comme une grande famille d’artistes touaregs, un mouvement culturel et un courant musical. Les Tinariwen ne constituent pas une formation figée, les artistes y participent à leur guise.

On compte de très nombreux morceaux à leur actif, enregistrés sur des cassettes qui ont circulé dans le Sahara pendant la rébellion touarègue. En 1999, leur participation au Festival Toucouleur à Angers, sous le nom de Azawad, lance leur carrière en Europe, mais il faudra attendre 2004 avant que leur renommée n’atteigne une dimension internationale. Le groupe fait depuis figure d’ambassadeur des Touaregs à travers le monde grâce à leurs tournées en Europe, aux États-Unis, au Canada et en Asie. Leur troisième album Aman Iman, paru en 2007, a été, entre autres, disque d’argent en Grande-Bretagne.

(source : Wikipedia)

Ici en concert avec Carlos Santana :

Publicités