– Allons bon, où sont ces crétins de photographes ?
– Je ne sais pas, Assourdissant Volcan de Courage en Fusion, peut-être ont-ils été retardés ?
– Oui ben on ne va pas passer des heures à se serrer la paluche, je vais finir par me choper une crampe.
– C’est curieux, on m’avait assuré que la presse serait là, ainsi que tout le gratin militaire vous accompagnant habituellement, et je ne vois absolument personne.
– C’est insensé, je leur avais pourtant dit 14h pétantes. Croyez-moi Tenjoo, des têtes vont tomber.
– Je n’en doute pas, Très Céleste Glaive de Magnifitude Pléonastique. Vous croyez qu’ils sont cachés au milieu des arbres qu’on voit là-bas ?
– Ne dites pas de bêtises Tenjoo. Pourquoi voudraient-ils nous faire une surprise ? Ce n’est pas encore la St Kim que je sache.
– C’est juste, Tétanisante Terreur, je suis un imbécile. Pardonnez au misérable scolopendre astigmate que je suis.
– Vous avez les mains atrocement moites, vous savez cela, Tenjoo ?
– C’est l’émotion causée par votre présence, Insurpassable Chef-d’Œuvre, Objectif de l’Évolution Depuis ses Touts Débuts. Je mouille de partout.
– Contenez-vous mon bon. Je n’ai pas envie de puer le sud-coréen pendant trois jours, merci. Bon, on attend encore dix minutes et après on se casse. Marre de poireauter.
– Ne laissez pas ces vils cloportes vous dicter votre emploi du temps, Maître Impétueux et Néanmoins Jovial.
– Cessez de me secouer la main comme ça Tenjoo, tant que les caméras ne sont pas là c’est inutile. Et ne serrez pas aussi fort bon dieu vous allez me broyer les articulations !

– Milles Excuses, Puissant Marquis du Plaisir au Charisme Intersidéral.
– Ces connards de journalistes je vais les… Ah… Mais vous êtes là ! Tenjoo ! Ils étaient derrière nous ! Depuis le début ! Ahahahahah ! Quelle histoire !
– Ahahaha.
– Ahahahaha.
– Ahah.
– Ahahah.
– …
– …
– Qu’on me fusille tout le monde.