– … et donc voilà pourquoi j’ai décidé de supprimer le pudding à la cantine. Pas de questions ? Bien. Second point à l’ordre du jour… dites donc vous là-bas, oui vous là dans le fond, avec votre tête d’ahuri. Ça ne vous intéresse pas ce que je dis ? Vous croyez que je ne vous vois pas en train de jouer avec votre gadget japonais ? Apportez-moi ça tout de suite. C’est un monde ça. Vous me copierez cent fois le troisième volume des mémoires de mon Très Saint Papa. Pour demain. Où j’en étais ? Je sais plus. Vous m’avez distrait et je ne sais plus ce que je devais dire. On n’arrivera décidément jamais à faire une session parlementaire sérieuse. La semaine dernière c’était Kun, si je me souviens bien, qui avec son lâcher de colombes nous a forcé à ajourner la séance. Qu’est-ce qui vous est passé par la tête, Kun ?

– J’espérais inspirer la paix dans nos esprits et dans nos cœurs, Potent Projectile Porteur Du Pollen Populaire.
– Et résultat : la statue de Mon Adoré Paternel s’est trouvée enduite de fiente, bonne pour le nettoyage. Vous tournez vraiment mal, Kun. La prochaine fois je risque de vous retrouver avec une barbe et des sandales.
– C’est que…
– Quoi ? Parlez, Kun, sinon vous remplacerez le pudding de ce midi.
– Je porte actuellement des sandales, Exubérant Arpenteur Des Domaines Extérieurs.
– Des sandales ? Avec votre costume gris ? Vous avez perdu l’esprit, Kun ? Quelle impardonnable faute de goût !
– C’est à cause de la chaleur, Très Divin Ministre Des Plaisirs Inassouvis. J’en ai les pieds qui suintent, ma femme me fuit, mes enfants me jettent des pierres et en plus je…
– C’est bon, Kun, inutile de nous relater par le menu la colossale bouffonnerie qu’est votre vie conjugale. Bien, je vois que personne ne prend au sérieux ces questions politiques de première importance que sont le menu de la cantine ou la longueur des jupes de nos contingents féminins. C’est pourtant bien vous qui m’avez réclamé un parlement populaire. Soi-disant pour que le peuple se sente impliqué dans la vie politique de la nation, et puis aussi pour trouver une utilité à cette monumentale effigie. Et maintenant quoi ? Des parlementaires qui glandouillent et un slogan toujours pas trouvé pour la foire annuelle du boulon, qui approche à grands pas.
– Noble Instigateur Des Illuminations Les Plus Lumineuses, je crois que j’ai trouvé !
– Quoi ? Eh bien, allez-y, Ling, nous vous écoutons.
– « Nous boulon plus de socialisme ». Qu’en dites-vous ?
– Seigneur… Je lève la séance jusqu’à nouvel ordre. J’ai besoin d’air. Ling, je veux vous voir pendu au milieu de cette chambre à la prochaine session.
– Avec joie, Sire.