Archive for 03/07/2009


#Réflexion flash#

J’ai peur que la contemplation, de son environnnement ou de la nature, est quelque chose qui a disparu de nos modes de vies modernes. Aujourd’hui qui a le temps de se poser plus d’une heure à rien faire d’autre que de contempler un paysage nature et de laisser ses pensées divaguer?

Beaucoup d’entre nous habite d’énormes villes surpeuplées, megastructures de béton et d’acier noyées dans un nuage de dioxyde de carbonne et grillagées de ciel (cf. ma définition de Paris). Quand est-ce la dernière fois que vous avez vu un ciel dégagée jusqu’à l’horizon?
En plus de cette environnement pas vraiment nature, on est sans cesse agressé par les préocupations quotidiennes, boulot, argent, nanas, avenir, consomation… Tout ça est d’autant plus artificiel que d’un point de vue évolution / génétique, on est loin d’être configurer pour enmagasiner ce type de stimuli.

Bref on a jamais le temps de se poser et de contempler quelque chose de beau. Hors la contemplation est selon moi une forme de purge psychique, ou un exercice qui nous permet d’y revoir clair dans tout ce merdier.

Je plains ceux qui vivent à 100 à l’heure sans jamais appuyer sur le bouton reset.

Publicités

Citation du jour

« Un poète est un monde enfermé dans un homme » V. Hugo.

Une réaction d’un joueur face aux décisions de Blizzard

Riot

La scène s’est déroulée samedi à Shishou, dans la province centrale du Hubei. Des centaines de policiers casqués qui reculent devant une foule en colère, s’enfuyant en débandade sous les jets de pierres des protestataires.

La colère de la population est liée à la découverte, trois jours plus tôt, d’un cadavre devant un hôtel de la ville, celui du chef du restaurant de l’établissement. La police a conclu à un suicide, mais la famille a cru voir des traces de blessures à la tête. Très vite, des rumeurs ont commencé à circuler, selon lesquelles la police locale et la municipalité seraient actionnaires de cet hôtel…

Selon le site Global Voices Online, qui suit les blogs et sites chinois, la police aurait proposé le lendemain à la famille une somme de 35 000 yuans (3 500 euros) pour qu’elle accepte de signer le rapport officiel. La famille a refusé et le père a organisé une veille du corps de son fils, apportant même une bouteille de gaz et menacer de la faire exploser pour empêcher la police d’emmener la dépouille.

Lorsque vendredi la police a tenté d’emmener de force le corps du jeune homme, elle a trouvé 2 000 personnes pour l’en empêcher. Les premiers affrontements ont eu lieu vendredi, se transformant le lendemain en bataille rangée, mobilisant jusqu’à 40 000 personnes.

Raaaaaaaaaah fait chaud bordeleuh. Peux pas poster dans ces conditions. Y a mon clavier qui fond.