Archive for 05/08/2009


Choose your own Apocalypse

La fin du monde, on aime bien l’idée. Ça réchauffe, c’est prometteur et porteur d’espoir.
Alors dans cet article on parle surtout de la fin de l’hégémonie américaine, et même si cela ne serait pas sans conséquence sur le reste du monde c’est quand même pas vraiment la même chose. Mais, bon, ne soyons pas bégueules.
L’article, ici, vaut ce qu’il vaut (façon détournée de dire que je ne l’ai pas lu en entier), le mieux c’est d’aller choisir de ce côté les cinq raisons parmi 144 qui concourront selon vous à la chute des États-Unis. Vous aurez ensuite droit à un sympathique diagramme vous situant dans la matrice de l’Apocalypse, ainsi qu’une petite description de votre tendance. Pour ma part :

You are a humanitarian internationalist (of doom). You’re convinced mankind will terminate America—but at least we won’t off ourselves in the process. You’ll know you’re right when: Everyone on Earth pledges allegiance to a world government; the feds default on the national debt.

Le coin des stratèges

Les troupes avancent avec détermination et le moral est au plus haut. Partout où l’armée avance, la nature recule. C’est beau comme un slogan anarcho-écologiste. En plus, on n’a jamais si bien mangé à la cantine.

Les plus conservateurs diront que tout cela ne vaut pas un bon pudding.

Côté intérieur, des dégâts ont été signalés dans les réseaux de canalisations des grandes villes, ainsi que des affaissements de chaussée causés par des taupes sabotant le sous-sol par leurs galeries. De nombreuses personnes se sont en outre plaint d’une invasion de cafards, fourmis et autres insectes nuisibles. Ceux-ci s’introduisent en masse chez l’habitant et envahissent placards, tuyauteries et literie.
À noter qu’un immeuble s’est effondré dans la périphérie bruxelloise suite à l’action terroriste de termites. Toutes ces nuisances bénignes ne doivent toutefois être considérées que comme de dérisoires obstacles impropres à empêcher l’implacable avancée de notre croisade contre l’environnement.

À l’Est, une division d’infanterie au complet continue de surveiller les mouvements de la forêt de la région Limbourgeoise, des fois que les arbres nous préparent un sale coup. Aucun mouvement n’a été rapporté par nos troupes qui restent vigilantes.

Enfin à l’étranger, les nations-unies ont plébiscité la Belgique, félicitée pour avoir saisi à bras-le-corps le problème de l’environnement, qui nous concerne tous. Seuls les Suisses ont fait état d’un certain scepticisme, ce qui n’étonnera personne, la fourberie helvète étant légendaire.

La guerre pour les mômes

Un grand concours de dessin organisé par le ministère de l’éducation a eu lieu aujourd’hui dans toutes les écoles primaires du pays sur le thème : « Dessine-moi la guerre à l’environnement ». Les petits bouts de choux se sont donnés à fond pour cette œuvre patriote. Ci-dessous, le dessin de la grande gagnante.

Éléonore, 4 ans et déjà un sens aigu de la composition. À apprécier en grand format.

L’enthousiasme de tous ces bambins fait chaud au cœur. Vraiment.