Archive for 04/09/2009


De quoi tu veux parler, esm ?

« Malgré ce cocktail qui peut faire craindre un film pour lover de j-pop ».

Non, franchement, je vois pas ce que tu veux dire.

Je n’ai malheureusement pas eu l’occasion de voir cette merveille donc je ne peux pas vous en dire grand-chose. Par contre le pitch laisse rêveur : Une jeune fille est contrainte de travailler pour les services secrets qui ont le pouvoir de faire libérer sa mère arrêtée et retenue pour espionnage. Elle devra s’infiltrer dans un lycée sous le nom de Asamiya Saki. Armée de son yo-yo elle n’aura que 3 jours pour agir, sinon de nombreux élèves se transformeront en véritables kamikazes, plus précisément en bombes humaines.

« armée de son yo-yo »…
Je souligne au cas où cela vous aurait échappé (cela dit et vu le titre, à quoi fallait-il s’attendre?).

Matsuura Aya, chanteuse jpop, « armée de son yo-yo ».

Elle n’est pas la seule ainsi armée puisque sa Némésis possède elle aussi son yo-yo tueur, « aux lames plus tranchantes que celles d’un rasoir ».

Ishikawa Rika, chanteuse jpop, « armée de son yo-yo ».

Voilà je ne sais trop quoi penser, sauf qu’au final le post d’esm m’a donné envie de voir ce film. Ce n’était sans doute pas son but premier.

Sympa l’uniforme du lycée.

Publicités

Blood, the last Vampire

Des démons. Des nanas. Des katanas. Malgré ce cocktail qui peut faire craindre un film pour lover de j-pop ou une super-production de kung-fu, ce film est simple, efficace, sans prétention.
Ca doit être le côté minimaliste des japonais.

Je recommende vivement malgré des critiques médiocres. Remake de l’animé pour ceux qui connaissent. Je peux pas commenter sur la fidélité à l’original, je l’ai vu il y des années.
Tranx, c’était pas chez toi d’ailleurs?

Amusante ignorance

Faites quand même une sauvegarde avant on ne sait jamais

Le Japon entre de bonnes mains

Hayotama Miyuki, la femme du prochain premier ministre japonais, affirme avoir visité une autre planète : Vénus. « Alors que mon corps était endormi, je pense que mon esprit se trouvait à bord d’un vaisseau spatial de forme triangulaire qui m’emmenait sur Vénus. » C’est ce qu’on peut lire dans un livre publié l’année dernière, intitulé Choses Très Étranges Que J’ai Rencontré, dans lequel elle décrit son expérience vécue vingt années plus tôt. « C’était un très bel endroit, très vert. »

Hatoyama Yukio, son mari, sera intronisé premier ministre le 16 septembre après l’écrasante victoire de son parti aux élections de dimanche. La future première dame relate que lorsqu’elle s’est réveillée, son premier mari lui assura que ce n’était rien de plus qu’un rêve et qu’elle n’était pas réellement allée sur Vénus. « Mon mari actuel pense différemment, écrit-elle, il aurait sûrement dit : ‘c’est super!' »

Hatoyama Yukio, futur premier ministre et petit-fils d’un ancien premier ministre, fût à une époque surnommé l’alien, en raison de ses yeux proéminents.

Le secret de la lévitation