Star Wars : La République Populaire contre-attaque

Le commandant de l’Armée de l’air chinoise a estimé que la militarisation de l’espace était un phénomène historiquement inévitable, marquant apparemment un revirement de la position de Beijing, a rapporté lundi la presse d’État.

La Chine avait inquiété la communauté internationale en janvier 2007 en procédant à un essai d’une arme antisatellite, tout en affirmant ne pas vouloir participer à une quelconque course à l’armement dans l’espace.

Xu Qiliang, numéro un de l’Armée de l’air, a estimé impératif que celle-ci développe des moyens offensifs et défensifs dans l’espace, dans une interview publiée dans le quotidien de l’Armée. « La compétition entre les forces armées se déplace vers le terrain spatial… cela est historiquement inévitable et constitue un développement irréversible », a affirmé M. Xu.

« Et puis regardez-moi tous ces beaux missiles. Ce serait vraiment dommage de ne pas les utiliser.« 

« L’Armée de l’air chinoise doit établir les principes d’une sécurité spatiale, des intérêts spatiaux et du développement spatial », a-t-il ajouté. « Nous devons construire un armement spatial qui réponde aux intérêts de notre nation et aux demandes suscitées par le développement de l’ère spatiale », a estimé M. Xu.

Pour le responsable militaire, la supériorité dans l’espace peut permettre à une nation de contrôler des zones de guerre, à la fois sur terre et sur mer tout en lui assurant un avantage stratégique. « Seule la puissance peut protéger la paix », a encore estimé le chef militaire, dans une interview donnée à l’occasion du 60e anniversaire de la création de l’Armée de l’air chinoise.

Pendant ce temps-là, la Russie ‘simule’ une attaque nucléaire sur la Pologne lors de manœuvres d’envergure. Quels farceurs ces Russes.