– Ouais ! Allez-y, cliquez. Cliquez, mais cliquez je vous dis ! Voilà. Ouais. Un peu plus haut. Encore. Encore. Ouais. Cliquez. Avancez maintenant. Encore. Encore. Allez mais bougez-vous un peu, là ! Vous êtes pas dans un simulateur de pique-nique en forêt ! Bon. À gauche, maintenant. J’ai dit à gauche, putain mais vous écoutez ce qu’on vous dit ? Vous en avez rien à foutre qu’un joueur chevronné vous donne de précieux conseils, c’est ça ?

– C’est juste qu’il n’y a rien à gauche, Incandescent Joyau du Digital, mais peut-être est-ce dû à un bug dans le programme.
– Ah non c’est plus loin en fait. C’est que vous vous traînez tellement, aussi. Même Josiane à côté serait plus rapide que vous.
– Je me nomme Pi-Yoon, Omnipotent Héraut Tonitruant la Nuit.
– Fermez-là Josiane, je vous ai pas sonné. D’ailleurs qu’est-ce que vous êtes en train de faire, vous ? C’est… c’est du bridge ? Dites-moi que ce n’est pas vrai. Vous vous foutez vraiment de ma gueule là, je ne rêve pas ? Vous croyez que l’état socialiste vous paye à jouer au bridge avec Omar Sharif ? Retournez à votre compta tout de suite sinon je ne réponds plus de rien. Quant à vous continuez d’avancer, bordel. Dire que si j’étais à votre place, il ne me faudrait pas plus de trois strafe jumps pour être au bout de la carte.
– Trois quoi ???
– Mon pauvre ami. Vous avez encore beaucoup de choses à apprendre. Contentez-vous pour l’instant de cliquer sur cette souris comme si votre vie en dépendait. Allez, mais allez ! Elle va pas vous mordre, merde. C’est pas comme ça que vous allez entrer dans ma team Quake, ça c’est certain. Bon Dieu, je vous prendrais même pas pour un Tetris. En plus regardez-moi ces traces de sueur que vous laissez partout sur les touches. C’est dégueulasse. On dirait qu’un Zerg s’est soulagé sur votre clavier. Un Zerg ou bien un Japonais, c’est selon. Qu’est-ce qu’il vous arrive, pour que vous transpiriez comme ça ? Vous avez un Pokémon dans le caleçon ? Votre perruque est trop épaisse ? Josiane était en train de vous polir le joystick juste avant que j’arrive, hmmm ?
– Je suis juste un peu nerveux, c’est tout, Virulent Héros Façonné d’Airain.
– Mouais. Vous êtes tellement nerveux que vous venez de crever en tombant d’un mur. Vos lacets étaient défaits et vous avez marché dessus, c’est ça ? Pfff… Vous me déprimez. Laissons là pour aujourd’hui. Connectez-vous plutôt au net, je veux voir s’il y a du nouveau sur le mur de laine de briques.