Le pianiste chinois Lang Lang, à défaut de pouvoir dissocier son nom de son prénom, a introduit pour la première fois – sans aucune doute – un iPad sur une scène de musique classique, plus précisément au Davies Symphony Hall de San Fransisco. Il y a interprété le vol des bourdons, avec une maîtrise arrogante que je ne soupçonnais pas sur un iPad. Je ne vais pas vous raconter ma vie, alors place à la petite vidéo :