Archive for avril, 2010


Think Bigger

Je viens de recevoir mon mbp et, comment dire, y a comme un problème. Je vous laisse comprendre grâce à ce petit graphique :

Bon non en fait je l’ai pas encore hein, ce sera sans doute pour cette semaine (j’espère).

Who let the dogs out?

Un restaurateur australien condamné pour avoir refusé l’entrée à un « chien gay ».

Un restaurant australien, qui a refusé l’entrée d’un homme aveugle parce que le personnel pensait que le chien-guide était « gay », a été condamné à payer une indemnité à l’homme, rapporte le Adelaide Sunday Mail. Ian Jolly, 57 ans, a été refusé à l’entrée du restaurant Thai Spice car le personnel avait décrit son chien, Nudge, comme étant un « chien gay » au lieu d’un « chien guide ». Le tribunal de l’Egalité des chances a ordonné aux patrons du Thai Spice, Hong Hoa Thi To et Anh Hoang Le, d’adresser une lettre d’excuses à Ian Jolly et à lui payer 1.500 Australian dollars (1000 euros) comme dédommagement. « Le personnel pensait sincèrement que Nudge était un chien ordinaire qui avait été ‘désexué’ pour devenir un chien gay », a expliqué le patron du restaurant devant le tribunal.

Iron Maiden – élu meilleur compagnie aérienne de l’année

Iron Maiden Airlines.

Lille

Version post-apocalypse.

Bref, elle reste toujours aussi grise.

Comme une envie de gerber

Une visite chez fdesouche.com c’est toujours du sport. Il faut bien se préparer avant, s’échauffer, et avoir le cœur bien accroché. Faits divers d’une France diverse :

Un retraité Narbonnais lapidé par des jeunes.

Une étudiante Toulousaine violée pour un banal incident de circulation.

Une jeune fille de 14 ans séquestrée et violée pendant 5 jours.

etc, etc…

Évidemment, c’est pas dans le Monde que vous apprendrez tout ça. Difficile après cela de ne pas approuver la position de Didier Goux :

« Je suis désolé d’avoir à l’apprendre aux plus agréables d’entre vous, mais le fait est là, patent : en dehors de trois plumitifs appointés à Rue 89, personne n’a envie de supporter plus longtemps vos jérémiades ni vos exactions. En plus, on n’est même pas raciste, c’est vous dire ! Vous êtes aussi intelligents que nous (pas difficile), et nettement plus combatifs (encore moins dur). On vous accorde le droit de faire ce que vous voulez où vous voulez, mais pas ici, not in my backyard. Coupez des mains, lapidez des bonnes femmes un peu folles de cul, égorgez des relaps, amusez-vous, soyez festifs : on s’en tape. On vous accorde le droit de vous torcher la queue dans les rideaux, mais seulement dans VOS rideaux, capito ? »

ou bien celle du Pélicastre Jouisseur :

« Pourquoi s’emmerder avec des gens dont la présence est insupportable ? Par quelle perversion de l’esprit s’oblige-t-on à vivre avec des gens qui ne peuvent ni ne veulent vivre avec nous ? Ce que personne n’accepterait dans sa famille, tout le monde l’accepte dans la société, sans se rendre compte qu’elle n’est qu’une famille élargie, ce que l’on appelle un peuple. »

ou encore celle de l’inénarrable FromagePlus.

Yep, c’était mon quart d’heure réac’, promis la prochaine fois je poste un truc plus rigolo.

Fard, de Luis Briceno et David Alapont

Semper Fidelis

Lors d’une récente conférence sur le djihad, un ancien Marine pose une question et demande de quelle manière il faut définir l’ennemi contre lequel on se bat actuellement, quand les journalistes faiseurs d’opinion comme Helen Thomas s’appliquent à présenter les terroristes comme des combattants qui déforment le message de paix du Coran afin de mobiliser les musulmans dans cette guerre, dont l’ultime but, toujours selon ces journalistes, serait pour les djihadistes de regagner leur souveraineté perdue.

Après quelques plaisanteries des orateurs qui se renvoient “la patate chaude” qu’est cette question délicate, évoquant en riant les risques juridiques, le Colonel Allen West, qui est un héros de guerre, prend enfin la parole et répond ceci :

« Laissez-moi vous dire, – cela m’est égal d’être impopulaire, peu importe – La première chose qu’il faut faire, c’est commencer à étudier et comprendre en face de quoi nous nous trouvons. Et vous devez comprendre que ce n’est pas une [simple] religion contre quoi vous vous battez. Vous vous battez contre un système de croyances et de pensées politico-religieux. Vous vous battez contre cette chose qui fait la guerre depuis le VIIème siècle, depuis l’an 622, depuis 1388 ans.

Voulez-vous vous renseignez sur Charles Martel et savoir pourquoi il se battait contre les armées musulmanes dans la bataille de Tour en 722 ?

Demandez à la flotte vénitienne qui se battait contre les navires musulmans lors de la bataille de Lépante en 1571, demandez aux chevaliers chrétiens Allemands et Autrichiens pour quelle raison ils se battaient à la porte de Vienne en 1683 ? Demandez aux gens qui se battaient à Constantinople – qui aujourd’hui s’appelle Istanbul parce qu’il ont perdu cette bataille en 1453.

Vous devez vous plonger dans le coran, comprendre leur préceptes, vous devez lire la Sirah, lire les hadiths, et seulement alors, vous pouvez comprendre qu’il ne s’agit pas d’un détournement [de l’islam], ils font exactement ce que disent ces livres. (applaudissements)

Et je voudrais finir en ajoutant ceci, et je pense que cela rejoint tout ce qu’on a été dit ici ce matin :

Jusqu’à ce qu’on ait un Haut Commandement qui decide de dire cela, nous continuerons à tourner en rond en nous mordant la queue, parce que nous ne pourrons jamais définir qui est l’ennemi, et comprendre ses buts et objectifs qu’on peut lire sur n’importe quel site internet djihadiste. Et pouvoir établir NOS buts et objectifs, qui ne sont pas uniquement de sécuriser notre république, mais toute notre civilisation occidentale.

Merci. »

Traduction Bivouac.

Le Colonel Allen West est candidat aux élections pour le Congrès US qui auront lieu en Novembre 2010.

Top Of The Punks

Soldiers of Islam are loading their guns
They’re getting ready
But the Russian tanks are mowing them down
They’re getting ready
There’s children in Africa with tommy guns
Getting ready
While the Islam armies are beckoning on
They’re getting ready

[Chorus]
There’s a burning sun
And it sets in the western world
But it rises in the east
And pretty soon
It’s gonna burn your temples down

While the heads of state are having their fun
Are they ready?
We’re looking at the world through the barrel of a gun
Are we ready?
And you stand there beating on your little war drum
Are you ready?
And it won’t be long before your time has come
Are you ready?

[Chorus]

[Repeat Chorus]

Warhead, warhead, warhead
Warhead, warhead, warhead
Warhead, warhead, warhead
Warhead, warhead, warhead

Well I don’t know what it is but i feel something coming
Stuck in the middle of the Yankees and the Russians
Better get moving guns are getting loaded
Fast to the border where the tanks are a rolling
There’s a nation in fear another nation crying
One nation killing and another nation dying
Talk about guns and escalation bye bye planet let alone a nation.

Article très intéressant sur Facebook et les riques d’exposer ces données « relationnelles ».

Kill me, Kiss me

Comment faire une clé de bras à deux personnes en même temps et ensuite leur arracher la tête (tout en restant kawaï).

Yoshitoshi ABe (Serial Experiments Lain, Texhnolyze…) dessine avec l’iPad

Pimp your MacBook

Youtube clip.