Archive for 11/05/2010


Money is debt and debt is money

Qu’est ce que la tune? Qui la crée? Comment fonctionne les banques?  Ben, avant de voir les deux docus que je vais linker ci-dessous, j’en savais absolument rien.

Docu 1: Money as Debt.

On peut le trouver en 5 épisodes sur Youtube. Un dessin-animé qui reprend l’histoire de l’avènement des banques. Très intéressant pour ceux que ca intéresse. En voici le premier volet:

Docu 2:  Zeitgeist: Addendum

Alors la série des Zeitgeist pour ceux qui ne connaissent pas, c’est deux documentaires entièrement réalisés par un type qui se nomme Peter Joseph, consipracy theorist de grande classe. Je dis de grande classe car les deux m’ont bien marqué au niveau de leur contenu, et sont super bien foutus (le type a produit, editer la vidéo et composé la musique à lui tout seul). Le premier volet, Zeitgeist the Movie est porté sur la démystification de la religion, la super-puissance américaine, les international bankers et 911, sujets que l’on a déja souvent abordé entre nous ou avec d’autres certes, mais qui sont repris de manière concise (un peu trop parfois) dans le film. Je vous le conseil vivement.

Le 2e volume, Zeitgeist Addendum se focalise bien plus sur la création de tune et l’exploitation qu’en font les institutions financière. Dans le cadre de ce post, je vous le conseil tout aussi vivement.

Vous retrouverez les deux films ici.

Ya à boire et a manger dans les théories avancées hein, mais les deux valent vraiment le coup d’oeil, ne serait-ce que pour la qualité de la production. Et puis c’est très instructif. A part à la tête, fait pas de mal d’apprendre des trucs de temps en temps.

Publicités

Toujours dans la lignée du bronx géopolitique que nous vivons en ce moment, voici un article de The Economist qui explique de manière assez synthétique et compréhensible le mode opératoire des bail-out loans que l’UE et le FMI ont mis en place pour les PIGS (Portugal, Irelande, Grèce et Spain) hier matin:

Europe’s 750 billion euro bazooka

Assez historique comme initiative, surtout au niveau de la consolidation de l’Europe et de sa position vis-à-vis des BRICS. Sans ce plan de restructuration, les marchés de la zone euro s’en seraient pris plein la gueule je pense à moyen terme.

Don’t spit on spam

Un poste sur la Chine sur le blog que je vous conseillais en comment quelques postes plus bas.

– Vous êtes certain qu’on ne les a pas laissées dans la voiture, Park ?
– Hélas oui, Parfait Prototype Du Surhomme. Nous avons démonté la limousine de toutes pièces pour vérifier, ainsi que son chauffeur. Nous n’avons à ce propos pu remonter que la limousine.
– Bon sang mais où avons-nous bien pu laisser cette paire de lunettes ? Park, je veux l’ensemble de vos services sur cette affaire. L’heure est grave.
– Mais la plupart de nos agents sont en mission à l’extérieur, les rappeler maintenant réduirait à néant tous leurs efforts d’infiltration.
– Il s’agit d’une question de sécurité nationale, Park ! D’une putain d’affaire d’état !
– Je comprends, Authentique Gardien De La Révolution Politique Comme Esthétique, je m’en charge tout de suite.
– Général Tuk, vous affecterez deux divisions supplémentaires à la défense du palais. J’ai un mauvais pressentiment. Je soupçonne un coup des Américains, Park, je le sens.
– Il est en effet hautement probable que ces saletés capitalistes sans foi ni loi soient responsables de la disparition de vos chères Ray-Ban, Majestueux Condensateur Des Qualités Humaines. Cependant, les Américains étant tous obèses et stupides, comment auraient-ils pu se faufiler jusqu’ici, je ne le vois pas.
– C’est pourtant simple, Park. Il y a un traître parmi vous… Colonel Hu ?
– Infaillible Garant De La Pureté Génétique De Notre Peuple ?
– Je vous vois sourire depuis tout à l’heure. Vous ne seriez pas un traître, par hasard ?
– Moi ? Oh non, Subtil Prince Des Aurores Printanières, j’ai toujours servi votre cause et défendu votre personne corps et âme depuis ma plus petite enfance.
– C’est vrai, mais on ne sait jamais. Vous irez visiter les abattoirs du coin, qu’on vous vende sur les marchés de demain par petits paquets de 300 grammes. On ne dira pas après cela que je ne fais pas mon possible pour sustenter mon peuple.
– La seule pensée de nourrir la gratitude de vos sujets à votre égard me remplit d’allégresse, Judicieux Avatar De La Perfection.
– Quant à vous, Sun, je vois que vous portez des verres à teinte variable, c’est de la provocation ou quoi ? Vous irez avec Hu, sauf qu’on vous étiquettera comme de la volaille. Du canard, tiens, ça vous ira follement bien.
– Je m’efforcerai de cancaner jovialement sous les coups de couteau du boucher, Valétudinaire Festival De Luminosité.
– C’est ça, c’est ça, et n’oubliez pas vos palmes ! Bon, tout cela est fort amusant mais ça ne me dit pas où sont restées mes lunettes. Je vais devoir annuler ma soirée avec Poutine si on ne les retrouve pas rapidement. Quant aux pourparlers
internationaux de demain sur le nucléaire, c’est absolument hors de question sans mes Ray-Ban. De quoi aurais-je l’air sans elles ? Ce serait comme si j’y allais tout nu.
– Si je puis me permettre, Fulgurante Comète De Savoir, on pourrait aisément vous en trouver une nouvelle paire. Les Ray-Ban sont des articles qu’on peut facilement se procurer, même par ici.
– Ah bon ? Alors comment se fait-il que je ne voie jamais personne d’autre que moi en porter, Park ?
– La plupart de vos sujets, honte sur eux, préfèrent acheter de quoi s’alimenter plutôt que de travailler leur style.
– Eh oui. Ce qui fait toute la différence entre la masse des gueux et la race des dieux. Goûtez-moi cette assonance, Park, et dites-moi si je n’ai pas raison.
– Vous êtes la raison incarnée, Révérendissime Objet De Culte.
– Bon, et bien ne restez pas planté là comme un garde Suisse et allez me chercher une paire de lunettes. Poutine m’a promis des hôtesses de l’air Brésiliennes et je ne voudrais pas manquer ça.

Trippant.

Ce qui est triste par contre c’est que la première chose qui vient à l’esprit des chercheurs est une application militaire.