Sir, you are AWESOME.

Joe Arpaio est le shériff du compté de Maricopa en Arizona et, bien qu’il soit grandement critiqué, il se voit continuellement réélu et ce avec une vaste majorité (85%).

Le shériff Joe Arpaio a créé ce qu’il appelle la « ville prison-tente » ce qui a évité la construction d’un autre complexe carcéral et a ainsi fait épargner des dizaines de millions de dollars à l’état de l’Arizona. Il a ramené le coût moyen des repas à près de 20 cents l’unité et il en facture le coût aux détenus. Il a banni les cigarettes et toute forme de pornographie dans la prison, il a confisqué tout l’équipement de culturisme et il a éliminés tous les films qui ne sont pas classé PG (Parental Guidance). Comme il le dit: « Ils sont ici pour payer une dette à la société, pas pour se faire des muscles et ensuite aller attaquer d’innocents citoyens une fois sortis de prison. »

Il a réinstitué les travaux forcés (chaingang) afin que les détenus travaillent sur des projets sociaux pour ainsi faire sauver de l’argent aux contribuables. Ces travaux forcés s’addressent tout autant aux hommes qu’aux femmes car il ne veut surtout pas être accusé de discrimination. Il a banni la télévision par câble jusqu’à ce qu’il apprenne qu’une loi le forçait à fournir ce service aux détenus. Il a donc rebranché le câble dans la prison mais seulement pour le canal Disney et le service de météo. Lorsqu’on lui a demandé la raison du choix du canal météo il a rétorqué : « Pour que ces imbéciles sachent quelle température il fera quand ils iront faire leurs travaux forcés ! »

Il a éliminé le café car il a découvert qu’il n’avait aucune valeur nutritive et qu’il était de ce fait une perte d’argent pour les contribuables. Quand les détenus s’en sont plaint, il leur a répondu, « Vous n’êtes pas au Carlton. Si vous n’aimez pas ça ici, ne revenez pas ! »

Sont-y pas mignons ?

Il a fait l’acquisition d’une série de conférences de Newt Gingrich sur l’histoire des USA qu’il fait diffuser dans les cellules. Quand un reporter lui a demandé si une série similaire faite par un Démocrate sera disponible il a répliqué : « une telle série faite par un Démocrate qui dirait la vérité, pour faire changement, serait la bienvenue et elle pourrait même réussir à expliquer pourquoi 95% des détenus se sont retrouvés en prison a priori. »

Avec des températures supérieures aux normales saisonnières de Phoenix (46.6 degrés, un record pour un 2 juillet, en 2007), l’Associated Press à rapporté : « quelques 2000 détenus vivant dans des tentes entourées de barbelés dans la prison de Maricopa County ont reçu la permission de ne porter que leurs boxers roses fournis par l’établissement. » Le mercredi suivant, on entendait des centaines d’hommes ne portant que leurs boxers roses discuter entre eux alors que le mercure atteignait 53.3 degrés.  » C’est l’enfer. On se croirait dans une fournaise, » disait Ernesto Gonzales, détenu à la prison depuis 2 ans et ayant encore 10 ans à faire, « c’est inhumain ».

Au milieu du camp de détenus il a fait élever un immense mirador au sommet duquel clignotent de gros néons roses de motel qui annoncent « vacancy ». Il possède une réplique de cette tour dans son bureau, qu’il allume lorsqu’il reçoit des visiteurs. Joe Arpaio, qui force ses détenus à porter du rose et à manger des sandwiches au bologne, n’a aucune sympathie pour eux. « Les criminels doivent être punis pour leurs crimes – il n’ont pas à vivre dans le luxe jusqu’au moment de leur libération, pour ensuite aller commettre un autre crime afin de retourner en prison pour y vivre un niveau de vie que plusieurs contribuables n’ont même pas les moyens de s’offrir eux mêmes. » Cette même journée il a dit aux détenus qui se plaignaient: « Il fait entre 48 et 53 degrés en Irak et nos soldats y vivent aussi dans des tentes; ils doivent marcher tous les jours au gros soleil avec tout leur équipement sur le dos et on leur tire dessus. Le pire c’est qu’eux ils n’ont pas commis de crimes alors fermez vos grandes gueules ! »

Je vous conseille aussi de lire cet article pour plein d’autres détails croustillants, notamment le pourquoi des sous-vêtements roses.

« Parfois, je croise d’anciens détenus. Je me dis qu’ils vont me descendre. Pas du tout, ils viennent me serrer la main. » – Joe Arpaio.

Publicités