Archive for 03/06/2010


The Bad Plus Cover Post

[Comme certains d’entre vous le savent déjà, j’ai tenu un blog pendant plus de deux ans. Ce blog était dédié de manière générale à la musique. J’y écrivais des articles quotidiennement. Parfois il m’arrive de redécouvrir des posts qui serait susceptibles d’intéresser, ou pour le moins interpeller les lecteur du mur. Et bien, je souhaite partager avec vous certains de ces posts/articles.]

the_bad_plus_guthrie1

I’m a big fan of jazz. After my brief likings for gangsta hip-hop at the age of 9, my brain quickly decided to move on to something deeper and more intellectual (not to say that hip-hop isn’t deep – but for a 9 year old livin’ the easy life in the suburbs, it just isn’t). And besides my passion for the piano was growing quite steadily so I embraced one of the musical genres that put it to contribution the most – Jazz.

About a decade late, and after many musical adventures, I discovered an outrageous trio composed of drummer David King,  pianist Ethan Iverson and double-bassist Reid Anderson called The Bad Plus.

Now this band is something else, and lots is to be said about their journey and survival through the intricacies of the jazz-business scene, but today I am going to keep it strictly musical.

To my great surprise many people don’t appreciate, understand, or ‘feel’ their pop structured, epic, power-jazz style. Well I find them AMAZING and wish to introduce to you, my doggy readers, one of their most ambiguous sides – their cover songs. Behold!

From ‘These Are The Vistas’ – 2003

From ‘Give’ – 2004


From ‘Suspicious Activity?’ – 2005


From ‘Prog’ – 2006

Their latest album For All I Care is different from the others. For one it’s only made out of cover songs (so I ain’t gonna post them all). For two, they welcomed rock vocalists Wendy Lewis to sing on most of the tracks. Behold!!

Feeling Yourself Desintergrate by The Flaming Lips
And last but not least, the amazing cover Yes’s Long Distance Runaround

The Bad Plus have covered many more tunes than are featured on their albums. The only chance to get a hold of them is to browse through youtube, or see them live (which is something I have yet to do).

Publicités

Kung-Fu Bear

Pas plus que la sémantique ne fracture les parpaings.

La dialectique peut-elle casser des briques est un film se rattachant au mouvement situationniste initié entre autres par Guy Debord. Il s’agit du détournement d’un film de kung-fu chinois (唐手跆拳道, 1972) dans lequel des pratiquants de taekwondo coréens s’opposent à des oppresseurs japonais.

Le scénario détourné relate comment des prolétaires tentent de venir à bout de bureaucrates violents et corrompus grâce à la dialectique et à la subjectivité radicale. La violence est finalement choisie du fait de l’incapacité des bureaucrates à suivre un argument logique.

Pour voir le film complet : ça manque quand même de brebis.

"Mais si j'ai mis la couche et le biberon dans mon sac à main, où est-ce que j'ai foutu mon porte-monnaie et mes clés ?"

Checker le diaporama en bas.

Toute cette histoire me laisse sans putain de voix.

Anecdote : la plateforme a coulé quelques semaines seulement après qu’Obama ait signé un texte de loi sur le forage en zone écologiquement sensible après s’être fait lobbier la tronche à mort sur la modernisation des techniques et la totale sécurité.
Paraît qu’il est venère. Il a de quoi, vu qu’il s’est fait enculer par les banques y’a pas si longtemps.

Tien un autre truc : une des solutions de BP pour régler le problème ? Asperger la marée noire de produits chimiques qui vont désintégrer les polymères ou je sais pas trop quoi et faire disparaître la marée noire.
Heeuuuu…. je suis le seul qui me pose des questions là?

Ça m’a fait marrer :

Sur la censure sur l’App Store. Steve Jobs affirme avoir été victime d’une manipulation de Marc Fiore, caricaturiste récompensé par un prix Pulitzer et dont l’application pour iPhone avait été rejetée. « Nous faisons des erreurs […] et nous les corrigeons. Mais les gens mentent. Et quand ils se précipitent vers les journalistes et racontent qu’ils sont opprimés, ils ont leurs quinze minutes de célébrité. Nous ne pouvons pas aller voir les journalistes et leur dire ‘ce type est un putain de menteur’ – ce n’est pas notre manière de faire. »

Sources.

Bon sinon déso pour l’absence du mur, mais bon la je suis en vadrouille depuis 10 jours et je rentre que dimanche.