– Très cher L.S.M.C, j’ai le plaisir de vous présenter pour la premièr…

– Popopop mon petit Lan. L.S.M.C, là. Qu’est-ce ?

– Légitime Sultan des Mondes Civilisés. L’utilisation d’acronymes pour énumérer les superlatifs louant votre perfection m’a paru judicieux afin d’éviter la surcharge de sens au coeur d’un exposé déjà technique.

– Rien du tout, vous voulez rire ! Des acronymes, et puis quoi encore, pourquoi pas une claque dans le dos ? Je suis tellement abasourdi par votre audace que je n’ai même pas l’esprit à vous trouver un chouette moyen d’exécution. Ce sera donc le poteau, Lan, à l’ancienne. Jong ! Poursuivez, je vous prie.

– Euh… eh bien voici donc devant vous, Brûlant Écho des Origines du Monde, le prototype tout fonctionnel d’une manette de contrôle de vos clones, lesquels ont été programmés pour vous obéir au doigt et à l’oeil par l’intermédiaire de ce contrôleur.

– Hmm, j’aime beaucoup le design délicieusement suranné de cette manette, qui prend du coup des allures de véritable poste de contrôle.

– C’est-à-dire… Nos meilleurs ingénieurs ont travaillé à la conception de cette manette et utilisé les dernières technologies nationales issues de la techno-science socialiste, dans le but de la rendre aussi légère et discrète que possible.

– Je vois, je vois. En tout cas vous satisfaisez grandement ma passion pour les gros boutons rouges. Celui-là, au milieu, par exemple, c’est pour quoi ?

– Ce commutateur, Frétillante Planisphère de Béatitude, est destiné à commander au clone sous contrôle de sortir son ogive, si j’ose m’exprimer ainsi.

– Des missiles nucléaires montés sur clones ? Vous êtes sûrs que c’est faisable ? Après tout je ne vois pas où… ah mais… Ahahahah je viens de comprendre, Jong. Ahahah. C’est joliment tourné.

– Pour le cas où votre clone croiserait la route d’Américaines, Thuriféraire Symptôme du petit matin.

– Oui, oui, oui je saisis tout à fait l’allusion, Jong. Vous maniez la métaphore avec l’habileté d’un romantique, c’est admirable, Jong, admirable. Et ce bouton rouge de ce côté-là, il sert à quoi ?

– Ah mais ça, Glorieux Maître de l’Olympe, c’est le bouton qui sert à déclencher l’Apocalypse nucléaire. Nous l’avons fait un peu moins gros que l’autre, pour des raisons évidentes d’importance et de priorité.

– Aaaaaaaah… hmmm… euh… c’est encore une métaphore ? Non ? Vous avez donc bien monté des armes atomiques en série sur mes clones, pour finir. Pourquoi pas, pourquoi pas, après tout, c’est une idée intéressante et ça peut toujours servir. Mais alors, ce petit bouton rouge en haut à droite, il sert à quoi ?

– Hmm celui-là, attendez que je vérifie sur les plans… Ah oui, c’est tout simplement pour abattre le feu thermonucléaire sur le monde. Quant à celui-là à gauche il est prévu pour vitrifier la planète sous le glacis atomique.

– D’accord, d’accord, d’accord, je commence à comprendre l’utilité de ce régiment de clones, mon petit Jong. Effectivement tout cela va m’être d’une grande utilité lors des rencontres diplomatiques et des pourparlers internationaux. Vous savez comme j’ai horreur du protocole. En tout cas vous êtes plein de ressources et je suis très content de vous. D’ailleurs quelque part cela m’interpelle. Il y a encore peu vous êtiez, ne nous voilons pas la face, le dernier des cons. Comment est-il possible que vous soyez désormais si futé, mon brave Jong, hein ?

– Oh mais cela ne doit pas vous étonner, Clairvoyante Divinité de l’Internationale Socialiste. En fait c’est à vous que je dois cette ingéniosité nouvelle puisque je dois vous avouer qu’il m’a été à plusieurs reprises loisible de m’injecter des gènes directement issus de votre parfait génome.

– Ah mais je comprends mieux. Vous êtes diablement malin dites-moi. Si je ne fais pas attention vous pourriez même parvenir au même niveau que moi sur le plan de l’astuce et de la subtilité. Ce serait embarrassant, n’est-ce pas ? Même si en termes de style par exemple vous avez encore beaucoup de chemin à faire. Cela dit, je pense à un truc. Si vous vous êtes injecté une dose massive de gènes de mon cru, ce que je serais porté à croire étant donné votre toute nouvelle perspicacité, vous pourriez bien aborder à la condition de clone et être de ce fait contrôlable via cette machine que vous êtes diligemment en train de me présenter.

– Ce… c’est une éventualité à ne pas écarter, Inamovible Toiture de l’Univers.

– Très bien, essayons ça tout de suite ! Il faut bien que je me fasse les mains sur ce matériel avant d’envoyer mes clones en négociations de par le monde, vous en conviendrez. Tenez, voyons voir ce qu’il se passe quand je vous ordonne de « sortir votre ogive », comme vous avez si bien tourné l’expression, en prenant pour cible Li. Non, non, Li, ne vous éloignez pas. Pour une fois vous allez m’être utile, c’est votre jour de gloire. Alors… hmm… oui d’accord… Ah oui… Cessez un peu de hurler, Li, j’ai du mal à me concentrer. Ahahaha oui très bien c’est… Oh ! Ah quand même… Et si j’agite ce levier là c’est… ? Héhéhé c’est bien ce que je pensais. L’ergonomie et la maniabilité sont excellentes Jong, Toutes mes félicitations. Bon, voyons maintenant les différentes options… Il y a ça… Haha… Et ça c’est pour… ? Ouch… Bien bien bien tout cela est donc parfait. Une dernière chose, Jong, avant que je ne vous laisse à vos ébats avec Li. Ce petit bouton jaune, c’est quoi ?

– C’est… c’est… c’est pour changer de Ray-bans, Très Saint Patron des Dieux.