Avec Greg (community manager) et Garrett (producer).

Première partie.

Deuxième partie.

Cela dit et tout à fait entre nous, même si je vais acheter le jeu dès sa sortie je doute qu’il me fasse autant tripper que ce que je trippe en ce moment sur Rise of Mankind/A New Dawn. Il va falloir attendre un ou deux add-on et sûrement un bon gros mod pour enrichir un Civilization 5 qui malgré ses bonnes idées peut paraître bien simpliste au vétéran. Parmi les bons points de ce nouveau CIV :

* Le nouveau système de combat avec la grille hexagonale et une unité par case.

* Les cités-états qui offrent de nouvelles possibilités diplomatiques.

* Les Social Policies qui permettent de créer une identité culturelle et politique propre à chaque civilisation.

Par contre il y a des problèmes au niveau graphisme : je citerais les rivières qui sont très moches et mal intégrées au terrain, les unités type colon, worker, scouts, représentées comme les unités militaires avec une dizaine de petits personnages sur la même case alors que dans leur cas deux ou trois personnages auraient suffit (ils ne combattent pas ou peu et leur nombre ne représente donc pas leur points de vie), et puis les aménagements qui recouvrent toute une case, ce qui fait perdre en lisibilité et qui en plus fait moche lorsqu’on a beaucoup d’aménagements du même type les uns à côtés des autres (genre les comptoirs commerciaux qui ont bien mal à propos remplacés les hameaux et qui ressemblent à des tentes de cirque). En plus j’ai l’impression que le terrain est moins dynamique que dans Civ4  où on voyait les arbres bouger au gré du vent, où l’entrée d’une unité dans une case de forêt ou de jungle pouvait donner lieu à l’envol paniqué d’un groupe d’oiseaux, où l’on pouvait entendre le ressac de la mer, le souffle du vent dans le désert, le piou-piou des oiseaux dans les forêts si l’on s’approchait suffisamment près de chaque type de terrain. Bref de l’immersion.

Par contre, et juste pour vous toucher un mot de Rise of Mankind, j’ai terminé hier ma partie avec les Turcs (61 heures de jeu en mode Marathon) et même si je dominais largement le reste du monde, je me suis bien amusé sur la fin à tester les units et améliorations du futur. Prenons les bombes, tiens par exemple : outre le classique missile nucléaire intercontinental, on a droit dans ce mod à tout d’abord une bête bombe atomique à portée limitée qu’un bombardier transportera jusqu’à sa cible (avec ce que cela comporte de risques pour l’avion et son pilote), puis viennent les missiles nucléaires tactiques et les ICBM que l’on retrouvait dans Civ4/Beyond the Sword. Ensuite, et c’est là que ça devient rigolo, les missiles intercontinentaux à hydrogène (comme un ICBM mais fait des dégats sur une surface plus importante), les Fusion Nova (qui glacifie – littéralement – un carré de 3×3 cases au milieu duquel elle est tombé, faisant disparaître tout ce qui occupait ce carré auparavant), les Tactical Fusi (la même mais en tactique – une seule case), le missile Y.A.M (You Are Mine, pousse unités et villes ennemies dans un carré de 3×3 cases à rallier votre cause et passer sous votre drapeau, par contrôle de la pensée), le missile bactériologique intercontinental (très moche celui-là : répand une saloperie bactériologique sur une surface très étendue – une bonne moitié de continent – provoquant des maladies dans toutes les villes touchées et endommageant toutes les cases de terrain dans sa surface de rayonnement, lesquelles doivent être nettoyées avant de pouvoir être exploitées à nouveau) et puis bien sûr le Peace Maker que je n’ai même pas pu essayer : selon Civilopedia, il est nécessaire d’être en guerre avec la moitié de la planète pour pouvoir lancer cette bombe puisqu’elle détruit pratiquement tout un hémisphère. Cet avertissement est ajouté : ne pas utiliser sur les planètes de petite taille.

Et ce ne sont que les missiles ! Je pourrais vous parler des villes sous-marines, du contrôle de la météo (oui vous pouvez déclencher des raz-de-marée chez vos ennemis), des robots mechs, des arcologies, des nano-espions (qui permettent de mener à bien n’importe quelle mission d’espionnage – les classiques mais aussi les nouvelles : assassinat, corruption, vol de plans de bataille… – sans avoir à dépenser de points d’espionnage), des clones workers, des guerres de corporations, de l’Inquisition (euh ouais ça c’était bien avant l’époque futuriste), des bombardements orbitaux, etc etc… Nan je crois franchement que je vais rester sur ce mod encore un paquet de temps.

Advertisements