Nan mais Stephen réagit un peu quoi merde! L'univers est trop grand pour tenir dans une coquille de noix!

L'univers dans une coquille de noix - Stephen Hawking

Encore une agréable lecture à caler dans sa valise pour ressentir un vertige hallucinant à la découverte des avancées scientifiques de notre siècle. Dire qu’elles sont prodigieuses relève de l’euphémisme: imaginez un univers à 11 dimensions. Impossible? Certainement pour nous, pas pour des mecs comme Stephen Hawking. On apprend dans ce livre des tas de choses excellentes sur la structure de l’univers, sur son évolution, sur les hypothèses qui trainent dans les milieux autorisés, dont la théorie M, la théorie du Tout qui unifierait nos connaissances scientifiques. L’ouvrage est sympathiquement documenté, avec des images qui ne sont pas de trop car certaines explications nécessitent de s’accrocher avec conviction à son caleçon pour comprendre de quoi il retourne. Car certes L’univers dans une coquille de noix est un livre de vulgarisation scientifique, il n’empêche que les théories en cours sont généralement ardues à saisir, notamment lorsque l’on vous annonce que l’univers évolue dans 11 dimensions, que notre système solaire pourrait reposer sur une brane, une sorte de toile cosmique qui pourrait évoluer au dessus d’une brane ombre dont nous ne percevrions pas la lumière pour tout un tas de raisons que je serais incapable d’expliquer, enfin bref on flirte avec les dimensions parallèles. Cependant rassurez vous, l’ensemble forme une lecture passionnante qui au final n’emprisonne pas le cerveau dans un étau prêt à vous étaler la cervelle, mais plutôt qui vous propulse l’esprit à la découverte de l’univers incroyable qui entoure notre microscopique planète. Imaginez que l’on développe des téléscopes pour observer le Bing Bang, que l’on est capable d’observer le passé, que l’on détermine les compositions chimiques de planètes situées à des millions d’années lumière, que l’on apprend qu’en fait, l’univers pourrait être enfermé dans une coquille de noix.