– Et voilà, paf ! A voté. C’est bon là, je peux y aller maintenant ? Non parce que j’étais quand même sacrément occupé quand vous êtes venus me chercher, hein. C’est pas pour dire mais j’aurais très bien pu me passer de ce genre de simagrées plébéiennes, surtout aujourd’hui qu’on rediffuse une version corrigée et améliorée du match Corée du Nord – Portugal. Qu’est-ce qu’on est en train de leur mettre, dites donc !

– Le match est encore retransmis douze fois cette semaine, Nectar Intersidéral qui Fait Palpiter les Sens, vous n’aurez aucun mal à en revoir le déroulement. Quant aux bulletins, je suis au regret de vous annoncer qu’il vous reste encore un bon trois millions de droits de votes à honorer.

– Trois millions ?! c’est une plaisanterie, là, Chun ? Vous savez qu’elle commence à me secouer votre démocratie ? Rien ne vaut le despotisme éclairé au nucléaire, c’est moi qui vous le dit. Je n’ai absolument pas envie de me coltiner trois millions de bulletins de vote aujourd’hui, je crois vraiment qu’on a un problème avec ce mode de scrutin. On pourrait presque laisser le peuple voter, non ? C’est pas comme s’il y avait grand choix au niveau des partis en lice…

–  Mais, Truculent Atlas d’un Monde de Titane Renforcé, on ne peut décemment pas faire confiance au peuple pour un évènement aussi important qu’un scrutin national. Imaginez qu’il puisse voter blanc !

– Cela n’arrivera point mon cher Chun car j’ai fait remplacer le vote blanc par un vote jaune. Pas bête, hein ? On ne va pas s’occidentaliser à outrance non plus, merde.

– Vous faites là encore la preuve de votre audacieux génie, Audacieux Génie de… de… de l’Audace Géniale.

– Respirez un peu, Chun, vous devenez tout rouge. Vous n’avez pas une cousine en Chine ? Non ? Dommage, dommage. Bon, et si je m’abstenais, non ? Je veux dire j’ai déjà placé une trentaine de bulletins dans l’urne, l’issue du dépouillement ne fait dès lors plus guère de doute, n’est-ce pas ? Je me demande d’ailleurs : s’il n’y a que moi qui vote, est-il nécessaire que je vote plus d’une fois ? Hein ? De plus la population en liesse attend probablement avec impatience l’annonce des résultats du scrutin. Je ne voudrais pas les faire attendre, vous voyez.

– C’est que… Je ne suis pas certain que l’abstentionnisme soit toléré par nos belles institutions, Intrépide Aventurier Sous la Férule Duquel la Politique Nationale Devient une Légende Magnifique.

– Eh quoi, le vote est obligatoire ? Qui a décidé cette aberration ? Qu’on le découpe en petits paquets démocratiques sur-le-champ ! Le vote obligatoire c’est fasciste et bourgeois. Je décrète à partir de maintenant le vote facultatif, voilà. Dans la foulée je me parlemente, je me ratifie et je m’institue. J’ai bon là ? La procédure est respectée, Chun ?

– Tout à fait, Incomparable Vitrail de Bienfaisance Colorée. Le droit de vote se trouve dorénavant enrichi d’une clause supplémentaire qui fait son prestige et votre gloire.

– Bon ben je peux retourner à mon match, alors. Dépouillez-moi tout de suite ces trente votes populaires, on fera l’annonce des résultats de ce scrutin national dès le coup de sifflet final. Pfiou eh ben dites donc c’est pas de tout repos, la démocratie.