– Et on a bu, on a bu, on a dansé et on a… Burp ! Vous auriez du venir, Hans, ils sont chouettes ces Coréens.
– Mein Führer, vous…
– Ils m’ont même promis qu’ils allaient ouvrir un bar à mon nom ! Si c’est pas une belle preuve d’amitié, ça, je sais pas ce que… hips !
– Mein Führer, je…
– Quant à Gertrud et Brigit, elles ont été parfaites, très à l’aise dans leur rôle diplomatique.
– Mein Führer…
– Quoi, Hans, quoi ? Arrêtez de Mein Führer à tout va et dites-moi donc ce qui vous tracasse, je suis à votre écoute, je suis… l’Oreille de l’Allemagne ! Burp !
– Mein Führer il me semblait, enfin j’ai peut-être mal compris, que c’était avec le Japon que nous avions convenu d’une extension des échanges diplomatiques en vue de la conclusion d’un pacte incluant la principale puissance de l’Asie dans l’Axe. Or d’après ce que vous me dites c’est en Corée que vous avez entamé des… relations cordiales.
– Ah… oh hmmm boaarf… vous savez, mon petit Hans, c’est sans doute pas très grave. Ils se ressemblent tous ces asiatiques.