« Au sujet de l’AIEA – son site web s’est brusquement réveillé il y a deux jours. Alors qu’il était jusqu’alors non pas muet mais vraiement avare d’informations, il donne désormais de nombreux détails. Son rôle devra être critiqué. En tenant compte du fait que son secrétaire général, le Japonais Yukiya Amano s’est probablement comporté plus en fonctionnaire japonais qu’en secrétaire général d’une organisation internationale. Toutes les informations que les Autorités de sûreté possédaient sont passées par l’AIEA. Elle pouvait donc mieux informer le public et la presse, ce qu’elle n’a pas fait jusqu’à avant-hier. »

Ce qui me laisse à penser que la situation est désormais suffisamment sous contrôle pour autoriser la divulgation d’informations sans craindre une vague de panique, ce que semble confirmer la vidéo:

L’article complet.