Archive for avril, 2011


The 500’000 year war

Spécial dédicace à Lapsus van de Zloot.

Empire Earth: the Art of Conquest. Bizarre qu’on n’ait jamais joué à ce jeu. On était sûrement trop occupé à ravager la planète sur Civilization 2 et Civilization: Call to Power.

Lu sur le forum de canardPC

Starcraft 1, l’époque où on allait dans les cybercafés pour jouer en réseau. On fait une soirée à 8, dont une nana qui joue un peu de façon occasionnelle aux jeux pc. On fait un peu de Starcraft, or Elky est avec nous. Même s’il n’était encore pas pro-gamer à proprement parler, il nous prenait systématiquement en 1vs7. Ça équilibrait un peu.

Elky nous démonte un par un, on hurle, on essaye de s’organiser, on dit à la nana : « fonce sur sa base maintenant ! » Je jette un œil, OMG, des tonnes de dropships ! Victoire ! Ah non, ils se font défoncer. « Mais débarque tes troupes ! Débarque ! ».

Et elle répond : « pourquoi ils tirent pas mes vaisseaux ? ». Mass dropship, rien d’autre. GG.

mruff

Notre ami Weedback a mis en ligne un site à l’esthétique superbe regroupant ses diverses créations musicales aux noms intrigants (Dreaming Shoes Project) ou évocateurs (the cONGo Sessions). Les visuels embellissant le site sont tous des toiles du même Weedback, un homme aux talents multiples.

Weedback étant ingénieur du son aussi bien que musicien, vous pouvez sans inquiétude vous laisser aller à l’écoute de ces morceaux à la sonorité sans faille. Pour ma part j’aime énormément les cONGo Sessions, qui sont en fait la bande-son d’un documentaire sur lequel notre ami Weedback a travaillé. C’est trippant et ça se pose là niveau musique d’ambiance.

Je vous recommande également les Napalm Songs, qui sont les enregistrements des morceaux du groupe mythique The Napalm Sluts. Depuis le temps qu’on les attendait ! Le titre New Reno – hommage à la ville éponyme du jeu Fallout 2 – est à écouter d’urgence.

Que je n’oublie pas de vous donner le lien vers le site, ce serait ballot : le lien vers le site.

crédit © Truc-chan

Une interview optimiste sur l’avenir de la conquête spatiale. C’est assez rare pour être mentionné.

Gros lol ce matin où ça commence à discuter Starcraft avec ma boss (qui a la cinquantaine). Ouais.

En fait je lui montrais le site des musées en ligne (voir le post précédent) et elle commence à se balader dans un des musées et me dit : « ça me fait penser à un des jeux de mon fils, là, comment il appelle ça ? Un First-Person-Shooter. »

Moi, déjà impressionné qu’elle connaisse le terme FPS, je lui demande à quoi il joue : Counter-Strike ? Quake ?… Mais elle se rappelait pas car elle me dit que « de toute façon il préfère les RTS ». Encore une fois je lui demande lesquels, ce à quoi elle me répond : « celui sur lequel il est tout le temps c’est Starcraft 2 ».

Du coup elle me demande si j’y joue, je lui réponds que non, que j’ai beaucoup joué au premier mais que j’ai pas acheté le 2 parce que ça demande beaucoup d’investissement niveau temps etc… Ensuite elle me dit que son fils (16 ans) il regarde même des parties commentées en ligne, notamment deux Français qui sont paraît-il connus, et qu’il se marre avec son pote à regarder ça. À tout hasard je fais : « Pomf et Thud ? » Et là elle me regarde avec des grands yeux ébahis : « Mais, vous connaissez ? »

Donc elle m’explique qu’elle en a regardé deux ou trois avec son fils, l’a également regardé jouer, mais qu’elle ne comprend pas vraiment comment on peut être accro à un tel jeu, ou même au jeu vidéo tout court. Je lui parle de l’aspect compétitif, des tournois, de la Corée… elle s’exclame : « mais oui il me dit qu’en Corée il y a des championnats, des ligues professionnelles etc… c’est vrai ? » J’acquiesce, je lui décris un peu ce que je connais de la scène coréenne, les joueurs traités comme des stars, les tournois, les chaînes de télé, les commentateurs pros… le shampooing Protoss :p

Ensuite elle me sort l’air de rien que son fils travaille beaucoup son apm. Je me marre.

Après comme elle me redemande comment on peut passer des heures d’affilée devant un jeu je lui dis que moi je ne joue plus qu’à un seul jeu vidéo, Civilization. Elle connaissait pas mais direct elle regarde sur internet et commence à chercher des images, des critiques. Je l’aiguillonne comme il faut « non, le 4… avec BTS… voilààààààààà ». Je lui décris un peu le jeu,  lui parle du syndrome one more turn, lui révèle que ma toute première nuit blanche c’était à 16 ans sur Civilization 1, ça l’a pas mal amusée. Au final j’ai voulu la rassurer en lui disant que si son fils gardait d’autres centres d’intérêts que les jeux vidéos, y aurait pas de problèmes. Je sais que le gosse il fait beaucoup de sport, tennis notamment, donc je savais que ça allait la rassurer.

Pour finir elle m’a expliqué comment son fils et ses potes font leurs devoirs : en groupe via facebook, avec webcam, micro etc…

Voilà ça m’a bien fait tripper cette petite conversation. J’espère que le gamin va se mettre à Civ 😀 Par contre j’ai oublié de lui demander quelle race il jouait. J’essaierai d’y penser demain.

Bon mais sinon y a toujours ma voisine qu’a plus de 50 balais au compteur et qui joue à Starcraft (je sais pas si elle s’est mise au 2, mais ça m’étonnerait pas. Je lui avais prêté Black & White aussi à un moment et elle avait adoré).

Ahlala ces vieux. Foutent leur vie en l’air 😀

Pas de bla-bla, c’est là.

Merci Google.

Grinderman – Heathen Child

 

Tiens ça faisait longtemps que j’avais pas vu un clip aussi chouette. À la fois kitsch et esthétique, glauque et burlesque.
(Cliquez sur l’image ou http://www.youtube.com/watch?v=vKznZUtKntg& pour accéder au clip.)

Chanson tirée de l’album Grinderman 2 :

Album de l’année 2010 !

Me like punching

Hardcore Hacking

Le 28 mars, l’agence de presse russe RIA Novosti rapportait qu’une coupure nationale d’Internet en Arménie survenue à la suite d’«une panne en Géorgie» avait obligé les fournisseurs d’accès à internet (FAI) les plus importants du pays à assurer la connexion par des réseaux de réserve.

Une semaine plus tard, le ministère de l’Intérieur géorgien a annoncé avoir trouvé le coupable: une femme de 75 qui cherchait à récupérer du cuivre pour le revendre a malencontreusement coupé un câble sous-terrain près de la capitale géorgienne Tbilissi. La Géorgie fournissant en effet 90% de l’accès à Internet de l’Arménie, le geste de la Géorgienne a eu des conséquences catastrophiques pour le pays voisin: les 3,2 millions d’Arméniens n’ont pas pu accéder à Internet pendant presque cinq heures dans certains cas.

La hackeuse à la bêche

Aucun des fournisseurs d’accès à Internet arméniens –ArmenTel, FiberNet Communication et GNC-Alfa– n’a pu garantir un service normal. «Les écrans de télévision montraient des journalistes fixant sombrement des écrans noirs dans les locaux d’une agence de presse de la capitale Erevan», rapporte The Guardian, qui souligne qu’une bonne partie de la Géorgie et quelques régions de l’Azerbaïdjan ont également été affectées par la coupure.

Une enquête pour dégradation de propriété a été ouverte contre la femme, surnommée «la hackeuse à la bêche» par les médias locaux. Elle risque jusqu’à trois ans de prison. Un porte-parole du ministère de l’Intérieur géorgien a annoncé qu’elle a été temporairement relâchée «à cause de son âge avancé» mais qu’elle pourrait être de nouveau interrogée.

Les dégâts ont été repérés par un système de surveillance du réseau de fibre optique de l’Europe de l’ouest et une équipe de sécurité a été immédiatement envoyée sur le lieu de l’incident, où la suspecte a été arrêtée. Le ministère de l’Intérieur a annoncé qu’elle n’avait pas de complices. RIA Novosti rapporte que l’Arménie a souffert à plusieurs reprises de coupures d’accès à Internet provoquées par des pannes sur le territoire géorgien au cours de ces dernières années.

The Guardian souligne que la récupération de câbles en cuivre est un moyen assez répandu de gagner un peu d’argent dans les pays de l’ex-URSS.

You calling me a fucking liar?

Hesher. Film indépendant mais au cast de star. Par contre les critiques sont mitigées. Perso, ça me botte bien.
Le trailer complet: