Sur une mélodie bien connue:

« Tu es tout seul assis sur ta chaise
Tes yeux saignent, mais t’es toujours à l’aise
Tes doigts souffrent le martyr
Les balles volent et l’ennemi s’déchire
Et ca continue encore et encore…
C’est que le début d’accord, d’accord…

L’instant d’après la violence se déchaîne
Les heures s’allongent comme des semaines

Tu te retrouves seul sans aucun soutien
Entourré de ‘lings, ces putains de chiens,
Et ça continue encore et encore
C’est que le début d’accord, d’accord…

Plusieurs corps viennent de tomber
Pas de larmes pour ces guerriers
C’est toujours la même cruelle routine

Tu t’retrouves tout seule au fond de l’espace
T’as personnes pour t’entendre…

La même bataille que celle d’avant
Les mêmes putains de terrains trop grands
T’avances très agressivement,
Pour tant tu n’es toujours pas diamant…
Mais ça continue encore et encore
C’est que le début d’accord, d’accord…

Absolument rien n’a changer
je continue à gagner
C’est toujours le même film qui passe
T’es tout seul au fond de l’espace
et toujours pas diamant… »

toujours pas.

Bordel.