Category: Kulturzik


J’aime beaucoup. Découvert grâce à Pandora (qui malheureusement n’est toujours pas disponible en France et Belgique).

Publicités

Kenny Burrell – Be yourself

Je vous conseille vivement l’album dont ce morceau est tiré, God bless the child.

Wolfgang Gartner – Illmerica

A Generation’s Vanity, Heard Through Lyrics
By JOHN TIERNEY

“In the early ’80s lyrics, love was easy and positive, and about two people,” says Dr. Twenge, a psychologist at San Diego State University. “The recent songs are about what the individual wants, and how she or he has been disappointed or wronged.”

mruff

Notre ami Weedback a mis en ligne un site à l’esthétique superbe regroupant ses diverses créations musicales aux noms intrigants (Dreaming Shoes Project) ou évocateurs (the cONGo Sessions). Les visuels embellissant le site sont tous des toiles du même Weedback, un homme aux talents multiples.

Weedback étant ingénieur du son aussi bien que musicien, vous pouvez sans inquiétude vous laisser aller à l’écoute de ces morceaux à la sonorité sans faille. Pour ma part j’aime énormément les cONGo Sessions, qui sont en fait la bande-son d’un documentaire sur lequel notre ami Weedback a travaillé. C’est trippant et ça se pose là niveau musique d’ambiance.

Je vous recommande également les Napalm Songs, qui sont les enregistrements des morceaux du groupe mythique The Napalm Sluts. Depuis le temps qu’on les attendait ! Le titre New Reno – hommage à la ville éponyme du jeu Fallout 2 – est à écouter d’urgence.

Que je n’oublie pas de vous donner le lien vers le site, ce serait ballot : le lien vers le site.

Grinderman – Heathen Child

 

Tiens ça faisait longtemps que j’avais pas vu un clip aussi chouette. À la fois kitsch et esthétique, glauque et burlesque.
(Cliquez sur l’image ou http://www.youtube.com/watch?v=vKznZUtKntg& pour accéder au clip.)

Chanson tirée de l’album Grinderman 2 :

Album de l’année 2010 !

Achat du jour

J’ai acheté ça hier, via la boutique iTunes :

Guai Li (怪力) c’est un groupe de rock post-punk fondé au printemps 2004 à Beijing sous l’impulsion de Shi Xu Dong (施旭东) le bassiste de P.K. 14, qui voulait mettre à profit sa formation de batteur. Guai Li (怪力) ça veut dire présence occulte, quelque chose que la science ne peut pas expliquer.

La rythmique est très présente sur tous les morceaux. On sent que le batteur donne le la. C’est aussi lui qui s’exprime le plus en interview. Un lead batteur ! Original.

On a comparé le groupe à Pavement ou Big Black, et la chanteuse Wen Jun (文隽) à Patti Smith. Je trouve qu’il y a un petit côté Pixies, moi. Chaque membre du groupe est influencé par des styles différents. Wen Jun (文隽) aime la noise et tout ce qui est bizarre. Liu Yue (刘跃) aime le rock indé. Xu Sheng (徐盛) aime le rock traditionnel et la pop. He Yifan (何一帆) a quant à lui été profondément influencé par le post punk alors que Shi Xudong (施旭东) préfère le punk old school et le hardcore.

Flight of Delusion (妄游记) est leur premier album. Wen Jun (文隽) y chante aussi bien en mandarin qu’en anglais (enfin « aussi bien » c’est vite dit) mais surtout en mandarin, heureusement.

Je vous invite à écouter les deux morceaux en écoute sur leur myspace. Surtout Be Cool.

Pour finir voici la vidéo de leur single, Devil Rabbit, qui est loin d’être la chanson la plus intéressante de l’album :

Tiens et un jour faudra que je vous parle de Cui Jian (崔健), le père du rock chinois, qui a influencé tous les groupes derrière lui.

Mood post

Lapsus, hahaha ça me rappelle l’interview maté chez toi.

Ghetto time

Starfucker // Biggie Smalls

Du Rock, du vrai.

Intensité. Puissance. Nostalgie.

新裤子

New Pants, c’est le nom du groupe (chinois), et ils font des trucs aussi divers que ça :

ou ça :


Euh, c’est vraiment le même groupe ? Ouais, faut croire. Ils ont aussi fait un remake punk de Star Wars.