Tag Archive: Arretez de deconner avec les animaux s’il vous plait


A la tienne!

Mange, c'est du jus de merlan

 » Allez, bois ma mémère…
– Dites donc Capitaine, elle a une sacré descente!
– C’est sûr qu’elle déglutit pas sa gnôle comme vous autres gamines de la ville!
– Oh, n’éxagérons rien, souvenez vous, hier j’avalais le rhum comme une baleine le plancton.

L’équipage rit de bon coeur.

– Vu ce que vous avez dégueulé, je penserais bien que vous avez avalé la mer!

Les marins repartent d’un rire franc qui remue les intestins.

– Oui bon, elle au moins, elle a l’habitude du large.
– Ca c’est de la bonne mouémouette.

Publicités

Kung-Fu Bear

Chamois, trop chamois

– Après avoir rejeté tout asservissement matériel, surmonté mes vices corporels, purifié ma pensée intellectuelle et dompté mes pulsions sexuelles, me voilà serein, victorieux, au faîte de ma spiritualité, humant l’air libérateur et enivrant des hauteurs spirituelles. D’ici je considère le monde et ses créatures se vautrant dans un luxe de passions temporelles et vaines. Contemplant en comparaison le ciel sans nuages de ma paix intérieure, je ne peux plus partager ni même comprendre cet instinct qui les pousse. Je ne peux que me féliciter d’avoir échappé – triomphe de la volonté ! – à cette illusoire appétence… Bon, en même temps, on s’emmerde un peu… J’aurais dû ramener mon nécessaire à tricoter, ou bien… Ah ! Tiens, un touriste. On va rigoler… Eh ben mon vieux il grimpe plutôt bien. Pas mal, pas mal. Sûrement un Suisse. Ah. Mais qu’est-ce  qu’il fait ? Il va passer par là ? Ah bon. Ahahah. Attention. Le voilà qui sort son piolet. Il va pour l’enfoncer. Un bon coup, 1… 2… 3… Hahahahahahahahaha ! Au revoir ! Et oui mon gars : le granit c’est friable. Ahlala. Belle chute en tout cas. Je me demande combien… 400, 500 mètres ? Ça devait pas être un Suisse en fait.

Chavroux, frais de goût

Ca va faire mal

 » Oula matez moi ce morceau les mecs, je vais me la faire!
– Arrête, arrête!
– Nan mais vous saisissez pas bien les gars là, je vais me la farcir sévère!
– Non non non tu peux pas …
– Tu vas voir si je peux pas! Elle parlera flamand couramment après ce que je vais lui mettre!
– Mais elle est mineure!
– Et alors? C’est pas un coup de grisou maison qui va lui déraciner les molaires hein?
– Ce que l’on cherche à te dire c’est qu’elle n’a pas l’âge requis pour cette rubrique!
– Je serais tendre vous inquiétez pas.
– C’est non! Pas de détournement de biquette!
– Vous me prenez pour un menon ou quoi?
– C’est pas la question, il y a une certaine déontologie à respecter et…
– Ouais bref, si ça vous va je me branle vite fait comme un démon et c’est dans la boîte!
– C’est très aimable mais on va remettre ça à une prochaine fois…
– Ou bien je me frotte au mur et puis j’en fous…
– … parce que là on est hors sujet…
– … mais alors partout comme t’as jamais vu et…
– … et le public est exigeant tu sais…
– … je hurle à la mort comme un goret maléfique…
– … on ne peut pas faire ce que l’on veut…
– … et je finis sur le dos, christique et magnifique!
– … à cause des actionnaires. Quoi? Tu disais?
– Nan rien. À la prochaine alors?
– Heu, ouais voilà, à la prochaine!

Rodeo porn

Parole de lecteur

michel breton et un elan mort

 » Ah merci c’est très gentil mais …
– Oh pas de quoi ! C’est pour le Mur de Poils d’Élan ! Pas mal hein ? Ça sera parfait sur votre site ! Faudra peut-être un peu raboter les bois mais bon…
– C’est très délicat malheureusement nous nous nommons…
– Quoi, il vous plaît pas?
– Ah si c’est un très bel élan, vraiment, mais c’est le Mur de Laines de Briques, pas de Poils d’
Élan voyez-vous.
– C’est un peu gênant ce que vous me dites en fait.
– Oui, surtout pour cette belle bête finalement, même si on pourrait en faire quelques bonnes chapkas.
– Ah heu… Oui, non, heu, il dort en fait hein… Voilà ! Il dort ! Il dort bien hein ?
– Vous êtes certain ? Il a l’air salement troué vu d’ici…
– Meuuuh non, qu’est-ce que vous me racontez là ? Hahaha, cher ami voyons…
– Vous pouvez nous certifier qu’aucun élan n’a été tué pour la réalisation de ce post ?
– Meeeeeuh non, aucun ! Pas même une mouche ! Hahaha, alalala, bouuuuuh comme il dort bien ce canaillou…
– Ouf, ça me va alors …
– Vraiment des fainéants ces élans je vous jure …
– Bon eh bien, à un de ces quatre ! Merci quand même pour le cadeau.
– Allez, tout le plaisir est pour moi ! À la prochaine!

Message personnel du lama Dalaï aux rédacteurs du Mur de Laine de Briques

« Je vous crache à la gueule. »

Rââââh il nous en a foutu partout ce con là !

Les grenouilles s’expliquent

Des fuites dans les services secrets des grenouilles nous apprennent aujourd’hui que le commando largué au-dessus du territoire crapaud hier matin a pour mission d’égorger un maximum de crapauds avant de se retirer du territoire. Stupeur dans le monde entier. L’envoyé des grenouilles aux Nations Unies a été convoqué afin de s’expliquer sur cet acte terroriste.

En fait on voulait célébrer fastueusement la naissance de cette sympathique tradition lancée par le Mur de Laine de Briques, tradition consistant à égorger du crapaud tous les 10 janvier. C’était aussi pour bien signifier au monde entier les différences fondamentales entre crapauds et grenouilles, afin que personne n’égorge de grenouille par mégarde, vous voyez. Alors oui ça fait cinq jours qu’on égorge allègrement du crapaud mais je dois dire qu’on s’est un peu laissées emporter par notre enthousiasme.

C’est le moins que l’on puisse dire car le commando grenouille parti hier s’est rendu coupable d’un véritable massacre. Le nombre de crapauds égorgés pourrait dépasser la centaine.

Du coup, c’est avec effarement que les regards du monde entier se tournent vers le Mur de Laine de Briques. Des questions se posent : quel sauvage a bien pu prôner le développement d’une coutume aussi barbare ? Qui sont vraiment les rédacteurs du Mur de Laine de Briques ? se rendent-ils comptent de leur responsabilité dans cette affaire ?
Pressé de toute parts, Tranxenne clame son innocence :

Je n’ai rien à cacher.

Finalement, c’est sans eux qu’un compromis satisfaisant toutes les parties a été trouvé. En premier lieu, la tradition consistant à égorger des crapauds sera retirée. Les différences culturelles entre grenouilles et crapauds seront dorénavant mieux enseignées afin d’éviter les amalgames. Enfin, les dirigeants grenouilles et crapauds ont été invités à se serrer la palme sous l’œil bienveillant du lama Dalaï, libéré de sa geôle pour apporter sa bénédiction à la paix enfin retrouvée. Il a affirmé ne tenir aucune rancune envers les crapauds.

Tout est bien qui finit bien.

Rebondissement de dernière minute

Paniqués par l’attaque surprise des grenouilles, les crapauds ont pris en otage le lama Dalaï, pensant obtenir ainsi un moyen de pression sur la communauté internationale. Les conditions de la détention de sa Sainteté sont inconnues, seule cette photo nous est parvenue ce matin.

Ces salauds lui ont même confisqué son écharpe.

Un incident des plus graves si l’on en croit notre analyste, le Dr Zigmund Kreppen-Guitveerd. Selon lui, la séquestration d’un diplomate est un crime de guerre puni par les lois internationales. De plus, la popularité du lama Dalaï pourrait bien occulter la cause des crapauds et ternir leur image dans le monde entier.
Heureusement, le peuple crapaud a accepté de s’exprimer par le biais de son émissaire, le fort respecté Don Gastro, lequel a minimisé la portée de cet enlèvement et détaillé les revendications des crapauds.

En gros on veut la fin de l’agression des grenouilles, la condamnation de l’assassin du gouverneur et un partage clair des territoires entre grenouilles et crapauds. Ah, et puis un siège à l’ONU.

Les troupes aérolarguées des grenouilles, ne l’entendant pas de cette ouïe, continuent d’avancer au coeur du territoire crapaudin. Rien ne nous permet pour l’instant d’établir avec certitude la nature de leur mission. Selon le porte-parole de l’armée des grenouilles, il s’agirait d’un seul commando et pas d’une armée sur le pied-de-guerre. Les spéculations vont bon train dans les rédactions et les services de renseignement du monde entier. Mission de sauvetage du tueur à gages ? Sabotage ? Ou bien quelque objectif plus sordide encore ? Seul l’avenir nous le dira.

Tout ça pour ça

Ah non mais alors ça
, on peut pas laisser le Mur 2-3 jours sans qu’un venimeux conflit grenouillo-crapaudin ne s’envenime, que notre Cher Guide s’en mêle et que la NSA m’appelle sur mon portable pour savoir comment contacter grand-papa Zawahiri.
Et tout ça pour le sacrifice d’un jeune russe, punk à capuche et skater de surcroit. Quelle folie, quel gâchis !


– Poutain, y z’en ont encore foutou partout

– Y’en a marre, ch’est toujours les mêmes qui nettoient derrière leurs conneries
– Chui soûr qui z’ont même pas laiché oun os dé mouton à ronger

Amis du Mur, j’apprécie infiniment le geste du mouton. Ne pas hésitez à sacrifier une des plus belles tonsures du troupeau, ça me va droit au cœur. Dommage que je ne mange pas de viande.


Bah, j’vois qui reste un peu d’langue, j’gouterais bien pour voir

Crapauds, faites pas les cons, les grenouilles sont militairement supérieures . La NSA m’a même parlé d’un camp d’entrainement clandestin en échange de la taille de slip de grand-papa Zawahiri (Papi t’inquiète, je leur ai pas dit que tu portais que des caleçons).


– Comme on va les niquer, ces pédés d’crapauds

– Tu peux m’passer le sel ?
– Oh me dis pas que tu t’es pris un kebab à emporter
– Ben… quoi ?!?
– Tu crois qu’c’est le moment d’bouffer du mouton, tu lis pas le Mur ou bien ?

Les grenouilles font un saut vers la guerre

Les tensions s’exacerbant entre crapauds et grenouilles, la communauté internationale s’inquiète et décide l’envoi d’un médiateur pour tenter de concilier les deux parties avant que l’irréparable ne soit commis.
Acclamé internationalement pour son inébranlable engagement en faveur de la paix où qu’elle soit menacée, l’illustre lama Dalaï s’est immédiatement proposé pour ce rôle. Sa connaissance des bayous de la Louisiane, où il passa dans un cirque une partie de sa jeunesse, lui sera sans nul doute d’un grand secours dans cette mission difficile.

Le lama Dalaï emmène avec lui les espoirs de paix du monde entier, ainsi que son écharpe.

Son action risque malgré tout d’être fortement compliquée par les derniers évènements survenus dans l’escalade d’échanges hostiles entre batraciens. L’ultime attaque est à imputer aux grenouilles et pourrait bien se transformer en déclaration de guerre puisqu’on apprend que le gouverneur de l’étang des crapauds a été assassiné la nuit dernière dans des circonstances qui restent à déterminer. L’enquête suit son cours et nos reporters sont en attente d’informations de la part des autorités compétentes.

– Je dirais qu’il a été empoisonné.
– Empoisonné ? Qu’est-ce qui vous fait penser cela inspecteur ?
– Regardez-moi ces pustules. La bave qui lui dégouline de la bouche. Cette peau dégueulasse. Et puis cette puanteur, non mais vous sentez ça ?
– Oui… En même temps, c’est un crapaud. C’est naturel chez eux.
– Ah, vous êtes sûr ?
– Tout à fait.
– Dans ce cas je penche pour un suicide.
– Un suicide ? Comment cela ?
– Comment peut-on vouloir vivre avec des pustules et de la bave qui dégouline comme ça de la bouche ? Je vous le demande. Et puis puer de cette manière. C’est un suicide je vous dis.

Kim Jong-Il s’est refusé à tout commentaire.

Les crapauds, les grenouilles, la barbe et Kim Jong Il


 » Sale petite catin de grenouille, attends voir un peu je vais te faire ta fete !
– Ouais on va te peter la gueule !
– A mort les grenouilles !
– Faudrait voir a pas nous prendre pour des cons!
– On va t’exploser la trogne grenouille !
– Et je vais t’enfour…
– Ouais bon ca va les gars vos gueules ! Je passe a la tele.
– C’est pas la tele pauvre con c’est un blog sur internet !
– C’est pareil !
– Nan c’est pas pareil arrete de te la donner !
– C’est le Mur de Laine de Briques quand meme merde !
– Juste une bande de connards, ils donnent la parole aux grenouilles !
– Ouais et alors, vous etes jaloux ?
– Evidemment …
– …
– Bon, mais les grenouilles on va vous chopper et vous faire votre fete dans l’etang, on vous a rien demande !

Un émissaire des grenouilles demande la parole

Nous les grenouilles nous nous désolidarisons totalement des crapauds sur cette affaire. Qu’ils aillent se faire voir. Chacun sa merde. Faut toujours qu’ils foutent le bordel ceux-là, de toute façon. Peuvent pas vivre comme tout le monde. Dès qu’il y a une connerie à faire… Et après c’est sur nous que ça retombe. Les gens font pas la différence. Y’en a marre. Franchement, est-ce que je ressemble à un crapaud ? Le premier qui dit oui je l’égorge.