Tag Archive: Arretez de deconner avec les animaux s’il vous plait


Horreur et stupéfaction

Sur le Mur de Laine de Briques, on n’a pas l’habitude de voir insulter le Guide Suprême de l’Avenir et des Temps Futurs, j’ai nommé Kim Jong-Il Empereur de la Matière et de l’Antimatière. Surtout par un crapaud. Les crapauds c’est quand même rien que des sales bestioles qui puent, qui bavent et qu’ont des pustules sur le dos. Jamais personne voudrait manger un crapaud je sais pas où Lapsus est allé chercher ça. Je le mets d’ailleurs au défi d’approcher son orifice buccal à moins de 5 mètres de celui d’un crapaud. Tout ça c’est des histoires pour princesses frustrées, je sais bien qu’on est en monarchie mais quand même.

Toujours est-il que l’affront ne sera pas pardonné. La colère de Kim Jong-Il ne s’apaise pas si facilement. Tous les lecteurs du Mur de Laine de Briques sont invités à égorger du crapaud dans la joie et la bonne humeur, et avec extrêmes préjudices si possible. Tiens d’ailleurs on va instaurer une nouvelle tradition : à partir de dorénavant, le 10 janvier sera la journée de l’égorgement de crapauds. Le port de la barbe n’y sera pas de rigueur. Qu’on se le dise.

Les Japonais font savoir qu’ils n’y comprennent toujours que dalle, mais qu’égorger des crapauds, ça les botte.

On réalise dans le même temps que les Japonais et la mode, ça fait deux.

Publicités

Les crapauds, Kim Jong Il et la barbe


 » Viens le dire ici sale pucelle! « 

Kim Jong-Il, la barbe et les crapauds

Chers rédacteurs du Mur de Laine de Briques, lecteurs, lectrices, moutons et crapauds.
Je profite de cet espace complaisamment offert par les tenants du lieu à l’énonciation de ma sagesse infinie pour vous donner une petite leçon de style. Qu’est-ce que c’est que ces histoires de barbe ? Alors maintenant il faut de la barbe pour venir sur ce site ? C’est l’hiver et la barbe ça tient chaud ? Votre nouvelle cible marketing c’est les clochards et les hippies ? Non, non et non.
Permettez-moi donc ce petit avertissement esthétique : la barbe n’a jamais été et ne sera jamais un accessoire de mode indispensable aux détenteurs de l’élégance, du chic et de la classe. Alors je vous en prie, laissez-la au vestiaire. Est-ce que je porte la barbe moi ? Non. Par contre, je ne suis pas contre un petit méchoui de temps à autre. Quant aux crapauds, qu’ils ferment leur gueule, on leur a rien demandé.

Les crapauds s’en tapent


 » Parfaitement, nous, les crapauds, declarons que vous pouvez egorger autant de moutons que vous voulez sur votre site a la noix, nous, on s’en tape.

Le mot des lectrices

– Bien évidemment l’ensemble de l’Association des Lectrices du Mur de Laine de Briques, dont je suis la représentante, est absolument scandalisée par l’attitude désinvolte du sieur Norbert qui, espérons-le, n’est pas tout à fait représentatif du lectorat de ce blog qui nous avait naguère habitué à des propos plus éloquents et surtout à bien plus de rigueur dans le choix de ses intervenants. Sa barbe est fort mal entretenue, si vous voulez mon avis.
De plus, rien de cela ne serait arrivé si l’on n’avait pas commencé à sacrifier du mouton à pleine page, non mais regardez-moi ça, toute cette belle laine éclaboussée, c’est dégueulasse. Tout ça c’est la faute des Russes si j’ai bien compris, il faut leur péter la gueule. C’est comme les Japonais à qui ça ne fait ni chaud ni froid qu’on égorge des moutons sur le pas de nos portes. Quelle suffisance peuvent afficher ces gens-là, c’est tout bonnement incroyable ! En plus ils sont pratiquement imberbes. Vous en direz ce que vous voudrez mais moi, ça ne m’inspire pas confiance. Sur ce je vous laisse, j’ai pas eu le temps de me raser ce matin.

Réagissant aussitôt au mot des lectrices, le gouvernement russe a fait savoir, par le biais de son Berger en Chef, qu’il ne tolérerait pas longtemps les menaces à peine voilées lancées inconsidérément sur le Mur par de jeunes idéalistes qui croient qu’elles vont changer le monde parce qu’elles ont trois poils au menton. De plus, c’est pas de notre faute si on égorge des moutons sur votre blog, on y est vraiment pour rien, a ajouté le patriarche.


Regardez ça comme on adore les moutons nous aussi.

Quant au Japon, ses représentants ont assuré ne pas comprendre ce torrent d’aigreur dirigé contre l’archipel, surtout le passage évoquant une pilosité soi-disant déficiente de sa population.


Non, franchement, on voit pas de quoi vous voulez parler.

L’avis de notre lectorat

Si nous prenons un lecteur typique du Mur de Laine de Briques …


« Bonjour Norbert …
– Salut!
– Nous sommes redacteurs pour le Mur de Laine de Briques et …
– BuuUUUuurp excusez-moi…
– Mais non voyons Norbi nous sommes entre nous! Dites moi … Que pensez-vous de l’affaire du mouton sacrifie?
– Quel mouton?
– Le mouton sacrifie en honneur du sacrifice de Tony Gump.
– Jamais entendu parler d’ce gars la.
– Et le mouton?
– Vous me cassez les couilles avec vot’ mouton…
– Certes mais nous l’avons sacrifie!
– Ah bien, eh ben je m’en fous moi!
– C’est votre opinion definitive Mr Norbert? Vous, je cite, vous en foutez?
– Ouais completement … Eh Jacky fais gaffe t’en fous partout!
– Oui faites un peu attention Mr Jacky vous en foutez vraiment partout!
– J’suis desole je pensais que …
– C’est vraiment une sale manie d’en foutre partout comme ca decidement …
– Es’ qu’on l’boufferait pas c’te mouton?
– Mais Norbert vous etes couvert de rouge! Vous sentez violemment la vinasse, c’est a vomir!
– Dites les gars qu’es’ ce que c’est que c’t’histoire de mouton?
– C’est un mouton que l’on a sacrifie en l’honneur d’un sacrifice consenti par notre ami Tony Gump.
– L’a foutu un joyeux boxon vot’ pote la.
– Je ne vous le fais pas dire …
– On l’boufferait pas c’te bestiau la?
– Ecoutez pourquoi pas .. Mais je vous avertis nous l’avons viole avant.
– Oula… vous etiez combien?
– Boh je sais pas trop… je dirais … une bonne dizaine.
– Z’etes salement degueulasses vous autres!
– Oui et bien que voulez vous…
– Eh Norb’ une bonne dizaine ca va ou quoi?
– Ouais je dirais qu’ouais. Reste pas mal de pinard pour faire couler tout ca. Ouais c’est jouable…

+ Le mouton sacrifie +

Ingredients:

– Un mouton
– Une dizaine de potes
– Beaucoup de pinard

Egorgez le mouton a l’aide d’un long couteau bien aiguise. Faites bien attention, vous en foutrez surement partout. Videz la bete a moitie de son sang. Appelez vos potes. Videz quelques litres de pinard et jouez un peu avec la bete. Une fois tout le monde satisfait, depecez l’animal et embrochez le. Faites rotir, videz quelques verres de pinard, voila, il ne vous reste plus qu’a passer a table! Videz un bon litron. C’est pret! Bon appetit!

Non mais ça va pas la tête !

En postant sous des airs innocents la photo d’un sacrifice ovin tu risques d’outrer une bonne partie de notre lectorat. Pensons un peu à la sensibilité de certains qui n’ont pas comme nous autres un cœur endurci aux plus repoussantes visions. Et si la famille tombe dessus, hein ?

– Que le Grand Bélier me foudroie si ce n’est pas Barnécide qu’on voit là-bas.
– Ah ouais, ouais c’est bien possible.
– Dis donc, il fait la gueule.
– Comme d’habitude, tu me diras.
– Et qui c’est le grand costaud derrière ?
– Chais pas. Un copain ? Ils ont l’air assez proches.
– Il l’aide à se relever ? Il s’est fait mal ? On dirait qu’il… hum… oh !… Venez les enfants, on va aller brouter ailleurs.

En plus il me semble, à bien y regarder, que ton sacrifice n’est pas des plus hallal. À moins qu’il ne s’agisse d’une tentative de tonte, auquel cas elle est des plus approximatives. Je me demande même si tu n’as pas fait ça en tout en conduisant un truck sur les routes australiennes…
Cela dit, n’étant pas un expert en matière d’égorgement rituel, je me propose d’aller demander confirmation à grand-papa Al-Zawahiri.

Je choisis la réponse C.
– Ah non non non, c’est plus Qui veut gagner des millions, là.
– Ah bon, ben alors c’est pour quoi ?
– En fait on voudrait avoir votre avis sur cet égorgement rien moins que rituel : c’est-y fait dans les règles ou bien ?
– Ben j’en sais rien moi, est-ce qu’il l’a violé avant ou après l’avoir tué ?
– Il semblerait que ce soit avant.
– Bon ben alors c’est régulier.
– En conduisant, c’est valable aussi ?
– Mais oui ! Comme disait le Prophète, Paix à sa Barbe et les poux qui l’habitent : « quand le mouton est plein, tu peux passer à table. »
– Désolé, je reconnais Kim Jong-Il comme seul prophète.

Je suis aussi Jésus, Bouddha et Superman.

Je me demande également comment nos fans nippons vont réagir. Ton post inconsidéré pourrait augurer d’une catastrophe diplomatique entre nos deux pays (le Mur de Laine de Briques s’est constitué en état et a déclaré son indépendance ce matin même. Si personne ne vous a mis au courant, veuillez préparer une demande de carte de séjour).

On n’en a rien à foutre.

Parfait. J’ai eu un instant de frayeur. Il faut dire que nos échanges avec le Japon sont de premier ordre et de la plus grande importance. Que ferais-je sans la jpop et les mangas ?

Sans doute du tricot…

Tony, nous honorons ton sacrifice.

Ah merde j’en ai foutu partout! Je retourne me branler a 150 km/h sur l’autoroute …


Ca va faire de la belle laine tout ca!