Tag Archive: Il faut se méfier de tout le monde


Arme de séduction massive

C’est l’histoire d’un diplomate en poste à Pékin, délaissé par sa femme restée à Paris. « Monsieur Henri », c’est son nom, tombe amoureux de son interprète. Un petit roman à l’eau de rose.
Petit détail : « Monsieur Henri » est un officier de la DGSE, le correspondant officiel des services extérieurs français en Chine en poste depuis 1999.C’est là que l’affaire se corse, son interprète est une « concubine » chargée de retourner les « cibles » étrangères, à la manière des soviétiques.
Résultat : l’officier de la DGSE déserte et offre ses services à l’empire du Milieu après une année passée sur place. Une première en ce qui concerne la Chine.

Petit coquin.

A la DGSE, l’inquiétude est alors « terrible » car on ne connaît pas la nature des prestations effectuées – recrutement d’agents ? – et des informations transmises à Pékin – nature du dispositif de renseignement français en Chine ?

« Monsieur Henri » a été victime du « subterfuge de la belle » selon l’expression en vogue dans les services chinois : « de jolies jeunes femmes, pas farouches, plutôt que des barbons sérieux ».
Politiques, universitaires, militaires, espions, leurs « victimes » sont nombreuses. « Un attaché en charge du nucléaire en fera les frais ». Une anecdote parmi d’autres qui apporte la preuve des lacunes françaises en matière de sécurité à l’étranger. Quelques années plus tard, l’ex-officier de la DGSE serait toujours en Chine, vivrait « sous la bienveillante protection des services locaux » et aurait approché un représentant des Français de l’étranger pour savoir comment percevoir sa retraite. Sa « concubine » travaillerait pour une entreprise… française comme chargée de communication.

C’est l’une des nombreuses révélations que contient le livre Les diplomates, une enquête du journaliste Franck Renaud, qui sortira en juin, véritable plongée dans « l’univers feutré »  du quai d’Orsay et de ses ambassades.

Source : Marianne2
Publicités

Parole de lecteur

michel breton et un elan mort

 » Ah merci c’est très gentil mais …
– Oh pas de quoi ! C’est pour le Mur de Poils d’Élan ! Pas mal hein ? Ça sera parfait sur votre site ! Faudra peut-être un peu raboter les bois mais bon…
– C’est très délicat malheureusement nous nous nommons…
– Quoi, il vous plaît pas?
– Ah si c’est un très bel élan, vraiment, mais c’est le Mur de Laines de Briques, pas de Poils d’
Élan voyez-vous.
– C’est un peu gênant ce que vous me dites en fait.
– Oui, surtout pour cette belle bête finalement, même si on pourrait en faire quelques bonnes chapkas.
– Ah heu… Oui, non, heu, il dort en fait hein… Voilà ! Il dort ! Il dort bien hein ?
– Vous êtes certain ? Il a l’air salement troué vu d’ici…
– Meuuuh non, qu’est-ce que vous me racontez là ? Hahaha, cher ami voyons…
– Vous pouvez nous certifier qu’aucun élan n’a été tué pour la réalisation de ce post ?
– Meeeeeuh non, aucun ! Pas même une mouche ! Hahaha, alalala, bouuuuuh comme il dort bien ce canaillou…
– Ouf, ça me va alors …
– Vraiment des fainéants ces élans je vous jure …
– Bon eh bien, à un de ces quatre ! Merci quand même pour le cadeau.
– Allez, tout le plaisir est pour moi ! À la prochaine!