Tag Archive: Il pleut il mouille c’est la fête à la grenouille


– Pfiou, dites-moi mon brave, il fait toujours aussi dégueulasse dans le coin ?
– Le climat est en effet assez capricieux, mais votre présence est un soleil réchauffant nos cœurs et nos âmes, Divin Magistère.
– C’est pas pour dire mais votre bled ferait passer la Belgique pour un pays désertique. Et donc vous voudriez faire construire un parc d’attractions par ici ?
– Un parc d’amusement permettrait un renouveau touristique qui mettrait en valeur notre belle région.
– Je dis pas le contraire mon vieux, mais c’est quoi votre idée ? L’Aqualud ? Des montagnes russes sous la pluie ? Le train fantôme mouillé ?
– Oh non, non, non, rien d’aussi recherché, Honorable Guide. Notre budget ne nous permettrait pas de telles excentricités. Nous avions pensé, dans un premier temps, creuser une large fosse au milieu de ce champ de betteraves qu’on voit là-bas, pour permettre aux visiteurs de… eh bien de s’amuser dans le trou, peut-être jouer avec la boue, s’enterrer, ce genre de choses que les jeunes adorent.
– Je vois. Ça manque quand même sacrément de gueule pour un parc d’attractions, vous ne trouvez pas ? Considérez le complexe géant Kim Jong-Land qui ouvrira prochainement ses portes sur la planète Mars. Voilà quelque chose qui a du panache, reléguant d’un seul coup tous les Disneys du monde au rang de trous à rats. Ayez un peu d’envergure, merde. Bon et sinon vous avez un nom pour votre parc ?
– Nous comptions sur votre esprit d’à-propos et votre spontanéité pour nous guider sur le choix d’un patronyme, Très Haut Dissécateur Des Rêves Et Des Passions Humaines.
– Le-pire-bled-du-monde-land, qu’est-ce que vous en pensez ?

Publicités

Tout ça pour ça

Ah non mais alors ça
, on peut pas laisser le Mur 2-3 jours sans qu’un venimeux conflit grenouillo-crapaudin ne s’envenime, que notre Cher Guide s’en mêle et que la NSA m’appelle sur mon portable pour savoir comment contacter grand-papa Zawahiri.
Et tout ça pour le sacrifice d’un jeune russe, punk à capuche et skater de surcroit. Quelle folie, quel gâchis !


– Poutain, y z’en ont encore foutou partout

– Y’en a marre, ch’est toujours les mêmes qui nettoient derrière leurs conneries
– Chui soûr qui z’ont même pas laiché oun os dé mouton à ronger

Amis du Mur, j’apprécie infiniment le geste du mouton. Ne pas hésitez à sacrifier une des plus belles tonsures du troupeau, ça me va droit au cœur. Dommage que je ne mange pas de viande.


Bah, j’vois qui reste un peu d’langue, j’gouterais bien pour voir

Crapauds, faites pas les cons, les grenouilles sont militairement supérieures . La NSA m’a même parlé d’un camp d’entrainement clandestin en échange de la taille de slip de grand-papa Zawahiri (Papi t’inquiète, je leur ai pas dit que tu portais que des caleçons).


– Comme on va les niquer, ces pédés d’crapauds

– Tu peux m’passer le sel ?
– Oh me dis pas que tu t’es pris un kebab à emporter
– Ben… quoi ?!?
– Tu crois qu’c’est le moment d’bouffer du mouton, tu lis pas le Mur ou bien ?

Les grenouilles font un saut vers la guerre

Les tensions s’exacerbant entre crapauds et grenouilles, la communauté internationale s’inquiète et décide l’envoi d’un médiateur pour tenter de concilier les deux parties avant que l’irréparable ne soit commis.
Acclamé internationalement pour son inébranlable engagement en faveur de la paix où qu’elle soit menacée, l’illustre lama Dalaï s’est immédiatement proposé pour ce rôle. Sa connaissance des bayous de la Louisiane, où il passa dans un cirque une partie de sa jeunesse, lui sera sans nul doute d’un grand secours dans cette mission difficile.

Le lama Dalaï emmène avec lui les espoirs de paix du monde entier, ainsi que son écharpe.

Son action risque malgré tout d’être fortement compliquée par les derniers évènements survenus dans l’escalade d’échanges hostiles entre batraciens. L’ultime attaque est à imputer aux grenouilles et pourrait bien se transformer en déclaration de guerre puisqu’on apprend que le gouverneur de l’étang des crapauds a été assassiné la nuit dernière dans des circonstances qui restent à déterminer. L’enquête suit son cours et nos reporters sont en attente d’informations de la part des autorités compétentes.

– Je dirais qu’il a été empoisonné.
– Empoisonné ? Qu’est-ce qui vous fait penser cela inspecteur ?
– Regardez-moi ces pustules. La bave qui lui dégouline de la bouche. Cette peau dégueulasse. Et puis cette puanteur, non mais vous sentez ça ?
– Oui… En même temps, c’est un crapaud. C’est naturel chez eux.
– Ah, vous êtes sûr ?
– Tout à fait.
– Dans ce cas je penche pour un suicide.
– Un suicide ? Comment cela ?
– Comment peut-on vouloir vivre avec des pustules et de la bave qui dégouline comme ça de la bouche ? Je vous le demande. Et puis puer de cette manière. C’est un suicide je vous dis.

Kim Jong-Il s’est refusé à tout commentaire.

Les crapauds, les grenouilles, la barbe et Kim Jong Il


 » Sale petite catin de grenouille, attends voir un peu je vais te faire ta fete !
– Ouais on va te peter la gueule !
– A mort les grenouilles !
– Faudrait voir a pas nous prendre pour des cons!
– On va t’exploser la trogne grenouille !
– Et je vais t’enfour…
– Ouais bon ca va les gars vos gueules ! Je passe a la tele.
– C’est pas la tele pauvre con c’est un blog sur internet !
– C’est pareil !
– Nan c’est pas pareil arrete de te la donner !
– C’est le Mur de Laine de Briques quand meme merde !
– Juste une bande de connards, ils donnent la parole aux grenouilles !
– Ouais et alors, vous etes jaloux ?
– Evidemment …
– …
– Bon, mais les grenouilles on va vous chopper et vous faire votre fete dans l’etang, on vous a rien demande !

Un émissaire des grenouilles demande la parole

Nous les grenouilles nous nous désolidarisons totalement des crapauds sur cette affaire. Qu’ils aillent se faire voir. Chacun sa merde. Faut toujours qu’ils foutent le bordel ceux-là, de toute façon. Peuvent pas vivre comme tout le monde. Dès qu’il y a une connerie à faire… Et après c’est sur nous que ça retombe. Les gens font pas la différence. Y’en a marre. Franchement, est-ce que je ressemble à un crapaud ? Le premier qui dit oui je l’égorge.