Tag Archive: Le Mur est-il oriente politiquement?


Un peu de gauchisme

Je cherchais des chiffres sur l’endettement, et je suis tombé sur ce site.

Clairement, le site est positionné politiquement, donc a prendre avec un grain de sel. Mais les chiffres sont là, et intéressants.

Publicités

Politique

Le Monde demande à ces lecteurs abstentionnistes leurs raisons. Ci-dessous ma réponse.

Vers qui se tourner? Je n’en ai aucune idée et cela explique mon abstention.

Vers une gauche en décalage totale avec les réalités économiques de ce monde, responsable des aberrations comme le concept de l’économie de loisir ou les 35heures?

Vers une droite qui cache plus ou moins subtilement dans ces rangs des ultra-libéraux ayant comme seuls buts la destruction progressive du système sociale français et la défense des leurs intérêts propres et non ceux de la France?

Vers un parti en marge comme les Verts qui ne nous rassurent pas sur leur capacité à apporter du changement?

Ne parlons même pas des partis extrémistes tant à gauche qu’à droite. L’extrémisme n’est jamais rationnel.

Je retournerai aux urnes lorsque nous verrons un parti orienté solution, qui saura proposer du concret correctement expliqué aux masses dont je fais parti, et qui saura mener à bien l’ensemble des changements dont la France a tant besoin et garder les intérêt du pays sur le devant de la scène.

Reflexion flash

Sans accent pour cause de qwerty.

En France, il n’y a pas de clivage politique, uniquement un clivage sociale.

La gauche et l’extreme gauche se battent pour leurs interets, les interets de la classe moyenne et populaire.

La droite, notamment les liberaux et ultra liberaux, se battent pour la defense des interets des milieux aises, industriels, entrepreuneriaux…

Des ultra liberaux sortis de milieux modeste et n’ayant pas ete elever dans la soie et par l’elite, il me semble que cela ne cours pas les rues.

Qui se bat pour l’interet du pays et l’interet general?

J en ai marre de ne pas trouver en France le moindre debat poser sur des bases concretes et ou reigne le pragmatisme.
Des sujets interessants seraient:
– le systeme sociale et son avenir (secu, chomage, retraite…)
Pour la gauche il faut rien changer, pour la droite il est vouer a sa perte. Ces deux positions sont totalements connes cest dingue.
– les 35heures
– l education publique
– les impots des menages, des entreprises, sur la fortune…
– la taxe carbonne tiens…
– les benefices des banques…

Fuck la connerie humaine quoi. La connerie cest quand lemotionnel et/ou des convictions politiques creers par des annees dautopropagande et des generations dappartenannce a un courrant politique entravent les discussions concrete et rationel.

La gestion de la politique en France ce me donne envie de gerber.

Traps and Trickery

Encore un post sur le conflit qui oppose l’armée israélienne aux forces du Hamas. On va finir par croire que le Mur de Laine de Briques est un blog politique.
Il s’agit d’un très bon article du New York Times sur les pièges et les supercheries utilisées par les deux camps pour tromper l’ennemi et s’assurer l’avantage dans un environnement extrèmement difficile à maîtriser : l’agglomération urbaine. De toute façon : « wars of the future will likely happen, for the most part, in cities ». Encore une bonne raison pour s’installer à la campagne, si vous voulez mon avis.

Côté Hamas, on fait pas forcément dans la finesse :

« In one apartment building in Zeitoun, in northern Gaza, Hamas set an inventive, deadly trap. According to an Israeli journalist embedded with Israeli troops, the militants placed a mannequin in a hallway off the building’s main entrance. They hoped to draw fire from Israeli soldiers who might, through the blur of night vision goggles and split-second decisions, mistake the figure for a fighter. The mannequin was rigged to explode and bring down the [inhabited] building. »

Les Israéliens semblent plus pondérés dans leur approche :

« Israeli intelligence officers are telephoning Gazans and, in good Arabic, pretending to be sympathetic Egyptians, Saudis, Jordanians or Libyans. After expressing horror at the Israeli war and asking about the family, the callers ask about local conditions, whether the family supports Hamas and if there are fighters in the building or the neighborhood. »

Bref je vous recommande chaudement la lecture de cet article, qui a également le mérite de poser la question du soutien moral et du contrôle de l’information.

Coz information doesn’t give a fuck

Depuis juin 2007, les attaques terroristes en Irak ont baissé de 60 %, les pertes dans les rangs des civils irakiens sont en baisse de 70 % depuis juillet 2007 ainsi que les pertes militaires américaines (moins 72 % sur la même période). Les violences interethniques ont connu une chute de 90 % en une année et les attaques quotidiennes contre les forces de la coalition ont été divisées par quatre à tel point que le général Petraeus, le commandant des forces de la coalition en Irak (poste qu’il quitte la semaine prochaine), vient de déclarer que les soldats américains pourraient quitter Bagdad dans quelques mois.

L’économie n’est pas en reste. Plus de 30 000 entreprises étrangères ont investi en Irak ces trois dernières années, l’inflation est tombée de 65 % en 2007 à moins de 5 % en juillet 2008 et le budget de l’État a doublé en trois ans atteignant 41 milliards de dollars grâce au pétrole dont la production a dépassé celle d’avant-guerre. Les Chinois ont bien compris ces changements : ils viennent d’annoncer un investissement de 3 milliards de dollars en Irak.
D’après le rapport réalisé en juillet par le Jane’s Information Group, l’Irak est «seulement» à la 22e place des pays à risque dans un classement où il est largement «battu» par d’autres États comme la Somalie, le Burundi ou le Nigeria.

Source : Nicolas Lecaussin

L’actu en patates

Un petit blog bien sympathique, l’actu en patates, que vous trouverez ici: http://vidberg.blog.lemonde.fr/, par Martin Vildberg. Et en plus le monsieur autorise les blogs qui ne sont pas orientes politiquement a afficher ses images. Vous me direz, nous on s’en fout on ne demande jamais la permission. Je salue neanmoins la demarche. Bon allez, une derniere pour la route: